Titres restaurants : plafond, nouveaux produits… tout ce qui change au 1er septembre

Après la promulgation de la loi pouvoir d’achat, il sera possible d’acheter tous les produits alimentaires avec les titres restaurant, qui passent à 25 euros à la rentrée.

Bonne nouvelle pour les millions d’employés qui utilisent les titres restaurant au quotidien. De nouvelles règles entrent en vigueur dès la rentrée pour les solutions de paiement de type Ticket Restaurant, Chèque de table ou encore Chèque déjeuner.

Quel montant maximal ?
Tout d’abord, le montant du plafond va augmenter. Après avoir fait le yoyo ces dernières semaines, il sera possible de débourser 25 euros par jour, au lieu de 19 euros aujourd’hui, à partir du 1er septembre, comme l’indique le gouvernement sur son site internet.

Cette décision a été prise dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat, définitivement validée par le Parlement le 3 août.

Pour rappel, le plafond avait été modifié à 38 euros juste après le confinement du printemps 2020 pour soutenir les restaurateurs impactés par la crise sanitaire.

Ce montant avait été prolongé à plusieurs reprises : jusqu’au 31 août 2021, puis jusqu’au 28 février 2021, puis jusqu’au 30 juin 2022. Finalement, le gouvernement a décidé, sur proposition des groupes d’opposition, d’élever le plafond.

Jusqu’à quand ?
Cette fois, pas de mauvaises surprises de dernière minute, et de changements soudains, le plafond de 25 euros sera effectif jusqu’au 31 décembre 2023.

Quels produits acheter avec ?
Ce sont les sénateurs qui ont émis cette proposition en déposant un amendement dans le cadre de la discussion du texte de loi : élargir la possibilité d’acheter tous les produits alimentaires, qu’il soit, ou non, directement consommables, avec cette solution de paiement.

Aujourd’hui, il n’est possible d’acheter que des produits frais (fruits, légumes, plats préparés, snacking, conserves), de l’épicerie salée et sucrée, du surgelé (plats préparés) et des boissons non alcoolisées.

Désormais, les produits de type viande ou poisson non transformé, pâtes, riz, féculents, et tous les produits pouvant servir à l’élaboration de repas comme les œufs, la farine ou le beurre, sont inclus dans la liste.

Cette mesure a été inscrite au Journal officiel ce mardi 16 août 2022.

Les titres-restaurant peuvent être utilisés pour acquitter en tout ou en partie le prix de tout produit alimentaire, qu’il soit ou non directement consommable.

Journal officiel
Dans quels établissements ?
La liste des établissements acceptant les titres restaurant ne changent pas. On retrouve les restaurants (traditionnels et fastfood), les sandwicheries et enseignes de snacking, les restaurants et cantines d’entreprises, et les supermarchés.

Par ailleurs, avec certaines cartes émettrices de titres restaurant (Edenred par exemple) il est aussi possible de commander via des applications de livraison de nourriture.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :