Nos chargeurs consomment-ils de l’électricité quand les appareils sont débranchés ?

L’heure est à la préservation de l’énergie, tous les petits gestes comptent, et laisser un chargeur de portable, par exemple, sans smartphone au bout, consomme inutilement.

C’est un petit geste, mais alors qu’une crise de l’énergie se profile, ils comptent tous.

Oui, laisser son chargeur branché, s’il n’y a aucun appareil au bout, consomme de l’électricité.

Il en va de même si vous gardez votre chargeur branché lorsque votre smartphone est plein.

Certains recommandent donc logiquement de débrancher vos chargeurs, même s’il faut reconnaître que l’impact, énergétique, économique et écologique est faible.

On vous explique.

Comment savoir si un chargeur consomme ?
C’est l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) qui alerte souvent sur le sujet : « Le chargeur consomme de l’électricité dès qu’il est branché et même quand la charge est affichée comme terminée ou qu’il n’y a pas de téléphone au bout ! ».

Pour le vérifier, l’agence propose un test pour le démonter : même lorsque vous laissez votre fil branché, sans rien, s’il chauffe, c’est qu’il consomme.

Aussi, si vous laissez votre smartphone à recharger toute la nuit, quand il sera à 100 %, vous allez consommer de l’électricité… pour rien.

Engie indique que vous pouvez aussi connaître la consommation à l’aide d’un « Wattmètre », un boîtier électrique qui se branche directement sur une prise murale.

La consommation en watt de votre chargeur sera affichée sur le Wattmètre.

Et combien ça coûte ?
Engie a fait le calcul en 2020 pour savoir combien cela coutait de laisser brancher six chargeurs sur une multiprise.

« D’après les tests, ces accessoires peuvent consommer en moyenne 0,3 watt.

Supposons ensuite que ces six chargeurs soient branchés en permanence pendant une année.

Cela nous fait un total de 2,6 kWh par an », explique Engie.

Avec la grille tarifaire d’EDF applicable au 1er août 2022 (18,22 centimes pour un kWh), le coût de six chargeurs branchés une année serait d’environ 40 centimes.

Dérisoire au regard d’autres objets du quotidien plus énergivores (lave-vaisselle par exemple), mais il n’y a pas de petits gestes quand on est des millions à le faire.

Il faut aussi prendre en compte que les chargeurs sont de plus en plus puissants avec des options de recharge rapide.

Et donc qu’aujourd’hui, la consommation est sûrement plus importante qu’en 2020.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :