Mikado, LU, Petit écolier, Pépito : la production de biscuits à l’arrêt suite à une suspicion de salmonelle

Après Buitoni et Ferrero, c’est désormais au tour d’un fabricant de biscuits de mettre à l’arrêt certaines lignes de production.

En effet, le géant Mondelez, a pris cette décision après avoir été alerté par la présence éventuelle de la salmonelle.

Vers une pénurie de biscuits ?

Les enfants en raffolent ! Mikado, LU, Petit écolier, Pépito et bien d’autres encore.

Mais malheureusement pour les gourmands, il serait tout à fait possible que ces derniers viennent à manquer prochainement.

En effet, des biscuits fabriqués par le géant alimentaire Mondelez, propriétaire de la marque LU, vont devenir de plus en plus rares en magasin.

La cause ? L’entreprise a détecté un risque de salmonelle dans leur fabrication.

Le service consommateur du géant alimentaire Mondelez a révélé qu’une usine de production a été arrêtée en Belgique afin de réaliser un grand nettoyage, après que le fournisseur en cacao ait alerté sur la présence éventuelle de salmonelle.

Et afin d’éviter un scandale similaire à celui de Ferrero, Mondelez a donc préféré réaliser un audit sur l’ensemble de ses sites industriels.

Arrêtant ainsi toutes ses lignes de production. Pour mémoire, suite au scandale Ferrero, 81 enfants étaient tombés malades en France et 22 avaient été hospitalisés.

Quels sont les dangers d’une consommation de ces produits ?
Néanmoins, l’industriel a souhaité rassurer le consommateur.

En effet, il indique qu’il est tout à fait possible de consommer sans inquiétude les produits que vous trouvez encore en rayon. Pas de panique donc pour les gourmands !

Vous pouvez donc continuer de profiter de vos biscuits favoris pour quelque temps… À condition bien évidemment qu’il y en a encore en stock de disponible.

L’industriel indique également que le manque d’approvisionnement devrait être résolu dans les prochaines semaines. Affaire à suivre.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :