Le combat d’une joggeuse contre un agresseur sexuel est enregistré sur son bracelet d’activité et le visage de l’agresseur est en pire état que celui de la victime

, Kelly Herron, une joggeuse de Seattle, faisait une course ordinaire dans le Golden Gardens Park lorsqu’elle a été attaquée dans des toilettes publiques. Après une lutte terrifiante, elle a repoussé l’agresseur, et le tracé GPS enregistré par son bracelet d’activité montre la véritable étendue de son calvaire.

 

L’agresseur, un délinquant sexuel inscrit, a été frappé par une tournure inattendue des événements lorsque Kelly l’a maîtrisé et a même réussi à l’enfermer dans une cabine jusqu’à l’arrivée de la police. « Pas aujourd’hui, salopard », lui criait-elle, selon ABC News. Kelly avait suivi un cours d’autodéfense quelques semaines avant l’incident, et elle a « tout utilisé ».

Kelly a décrit l’expérience dans une publication Instagram pénible, dans laquelle elle a également partagé les mouvements que son bracelet d’activité a tracés à l’aide du GPS pendant la bagarre. « Mon visage est cousu, mon corps est meurtri, mais mon esprit est intact », écrit-elle dans la même publication. Ce sale type est tombé sur la mauvaise joggeuse, et nous sommes heureux de voir que Kelly s’en est sortie plus vivante que jamais.

Kelly a réussi à le neutraliser et a même réussi à l’embarrer dans une cabine en attendant l’arrivée des policiers

Kelly a décrit l’incident dans une publication Instagram déchirante

Le combat d’une joggeuse contre un agresseur sexuel est enregistré sur son bracelet d’activité et le visage de l’agresseur est en pire état que celui de la victime

 

« Pas aujourd’hui, salopard », lui a-t-elle crié

Le combat d’une joggeuse contre un agresseur sexuel est enregistré sur son bracelet d’activité et le visage de l’agresseur est en pire état que celui de la victime

 

Kelly venait tout juste de suivre un cours d’autodéfense, et elle affirme avoir utilisé tous les trucs qu’elle avait appris

L’agresseur de 40 ans a été arrêté et son visage est en bien pire état que celui de Kelly

Le combat d’une joggeuse contre un agresseur sexuel est enregistré sur son bracelet d’activité et le visage de l’agresseur est en pire état que celui de la victime

 

« Mon visage est suturé, mon corps est meurtri, mais mon humeur est intacte », a-t-elle écrit

Le combat d’une joggeuse contre un agresseur sexuel est enregistré sur son bracelet d’activité et le visage de l’agresseur est en pire état que celui de la victime

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :