Fraude au RSA. Elle touchait plus de 500 € par mois alors qu’elle travaillait dans un pays du Golfe

Une Toulousaine de 30 ans est soupçonnée d’avoir détourné 11 000 € au préjudice de la Caisse des allocations familiales. Elle aurait touché le RSA entre 2018 et 2020 alors qu’elle travaillait à l’étranger.

 

Une femme de 30 ans, originaire de Toulouse (Haute-Garonne), est soupçonnée d’avoir fraudé la Caisse des allocations familiales pendant deux ans. Elle aurait perçu le RSA (Revenu de solidarité active) entre 2018 et 2020 alors qu’elle travaillait à l’étranger, rapporte La Dépêche du Midi.
Elle touchait près de 500 € par mois

La trentenaire avait fait la demande en 2017 et le RSA lui avait été accordé. Elle percevait chaque mois un peu plus de 500 €. Mais elle aurait quitté le territoire Français un an plus tard après avoir trouvé un emploi dans un pays du Golfe persique. Un changement de situation qu’elle n’aurait jamais déclaré.

Cette femme, qui est depuis rentrée en France, aurait indûment perçu 11 000 €, jusqu’à ce que les enquêteurs de la CAF la démasquent, en 2021. Elle a finalement été entendue par la police à Toulouse, ce mardi 23 août 2022, et aurait reconnu les faits. Elle a été convoquée le 5 juin 2023 devant la justice, dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC).

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :