Une propriétaire face à la justice pour avoir viré des squatteurs pendant leurs vacances !

Le problème des squatters devient de plus en plus un véritable enjeu de société et les malheureux propriétaires, qui ne sont pas tous riches, en subissent les conséquences.

Vous êtes peut-être dans la même situation que cette propriétaire qui a décidé de résoudre elle-même le problème.

Le squat est de plus en plus sous le feu des projecteurs chez les propriétaires.

Difficile de ne pas être tenté de se faire justice soi-même. Cnews raconte la terrible histoire de cette propriétaire, qui est aujourd’hui elle-même poursuivie en justice.

squatteurs

Des pros du squatting !

L’histoire s’est déroulée dans l’Aude.

Cette propriétaire d’une maison squattée a mis les étrangers à la porte de son bien.

Le squat est un véritable fléau pour les propriétaires.

Si vous partez en vacances et que les intrus restent dans votre maison pendant au moins 48 heures, ils se l’approprient.

ELLE A ÉTÉ POURSUIVIE POUR AVOIR EXPULSÉ ELLE-MÊME LES SQUATTERS ET A DÉCIDÉ DE RENDRE L’AFFAIRE PUBLIQUE !

Les squatters peuvent rendre la vie infernale aux propriétaires car ils ont parfois plus de droits que de devoirs.

Mais on se souvient de ce couple qui est apparu sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, parce qu’il se plaignait d’avoir acheté une maison squattée par toute une famille.

Or, après quelques recherches, il s’est avéré que le couple était au courant de la présence d’une famille, dès l’achat de cette incroyable maison.

Cnews révèle un autre drame de ce type, celui d’une dame qui se retrouve pieds et poings liés car elle ne peut rien faire contre ceux qui squattent sa propriété.

L’histoire se déroule à Carcasonne et la principale intéressée a attendu que les intrus partent en vacances pour agir.

CETTE PROPRIÉTAIRE EXPULSE ELLE-MÊME LES SQUATTEURS

Elle s’appelle Maria et possède une petite maison dans la banlieue de Carcasonne.

Avant d’aller au tribunal, elle a décidé de s’attaquer elle-même au problème.

Les locataires ne payaient plus leur loyer depuis des mois et étaient devenus des squatteurs.

J’ai vidé la maison, complètement.

Et quand ils sont rentrés de vacances, ils ont appelé la police.

Ils ont fait un constat d’huissier, j’ai été convoquée et nous sommes en pleine procédure, explique-t-elle aux journalistes de Cnews.

 

proprietaire

J’ai pensé aux vacances d’hiver, j’ai pensé à ce qui allait se passer après, notamment à l’argent que j’allais perdre.

Parce que ça fait déjà cinq mois que je rattrape le crédit et qu’on ne me paie pas.

Je me suis dit que j’allais me retrouver avec plus de 20 000 euros.

Je n’étais pas prête à les perdre, a-t-elle ajouté. La loi française protège les squatters.

Maria risque maintenant 7 ans de prison et 100 000 euros d’amende pour avoir expulsé elle-même ces personnes…

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :