Bébé retrouvé mort dans son berceau à Montargis : les jeunes parents mis en examen pour meurtre

 

 

Lundi 15 août 2022, comme l’indiquent nos confrères de BFMTV, un bébé, né au mois de juillet 2022, a été découvert mort dans son berceau près de Montargis. Ses deux parents ont été mis en examen et placés en détention le vendredi 19 août 2022.

Nouveau drame concernant un bébé. Le lundi 15 août 2022, un petit garçon, né au mois de juillet 2022, a été retrouvé mort dans son berceau par les pompiers et le Samu de Bray-Saint-Aignan, dans le Loiret, selon le parquet de Montargis. C’est sa grand-mère qui a appelé les secours, en indiquant « l’avoir découvert décédé dans son berceau », précise le communiqué du procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial, le vendredi 19 août 2022. Le parquet et des techniciens en investigation criminelle de la gendarmerie d’Orléans se sont rendus sur place, rapporte BFMTV, vendredi 19 août 2022. Une enquête pour « meurtre sur mineur de moins de 15 ans » a été ouverte par le parquet de Montargis. En effet, l’autopsie du nourrisson réalisée le mercredi 17 août 2022 a révélé plusieurs traces de violences : « de nombreuses fractures au niveau des côtes de l’enfant, certaines anciennes, d’autres très récentes », ont été détectées grâce à l’autopsie. « Des ecchymoses au niveau du cuir chevelu » ont également été recensées par le médecin légiste.

 

Les parents de l’enfant mis en examen

Placés en garde à vue le 17 août 2022, « le père et la mère de l’enfant, âgés respectivement de 20 et 22 ans, sans profession et sans condamnation antérieure par la justice », ont nié être à l’origine du décès de leur enfant, selon le procureur. Malgré tout, une enquête « du chef de meurtre sur mineur de moins de 15 ans » a été ouverte le vendredi 19 août 2022. Les parents, quant à eux, ont été placés en détention, indique BFMTV. Compte tenu de la qualification criminelle du dossier, le procureur de Montargis devrait être dessaisi du dossier au profit de celui d’Orléans. Une information judiciaire pourrait être ouverte très prochainement. Selon France 3 Régions, vendredi 19 août 2022, les parents pourraient alors encourir la réclusion criminelle à perpétuité. Pour l’heure, les parents du bébé retrouvé mort sont présumés innocents des faits qui leur sont reprochés.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :