Saucisses goût fraise tagada, Ricard ou vache qui rit… les internautes écoeurés par un reportage diffusé sur TF1

Idéales pour un bon barbecue ou lors d’un apéro, les saucisses ravissent les palais des Français.

Aviez-vous déjà pensé à les mélanger à des saveurs inhabituelles telles que la vache qui rit ou le Ricard ? Si cette idée ne vous a pas traversé l’esprit, sachez que cela existe ! Lors d’un reportage diffusé sur Sept à huit le dimanche 21 août, la découverte n’a pas fait l’unanimité auprès des internautes.

Une boucherie pas comme les autres
Comme chaque dimanche, les téléspectateurs de TF1 se sont donnés rendez-vous devant Sept à huit, présenté par Harry Roselmack, fraichement célibataire depuis son divorce avec sa femme Chrislaine.

Cette semaine, l’un des reportages était dédié à la situation des hypermarchés pendant les vacances.

À Argelès-sur-mer, cette période estivale est une source très lucrative.

En effet, l’hypermarché enregistre 30% de son chiffre annuel sur cette saison, notamment grâce aux nombreux touristes qui affluent dans la région.

Il se pourrait que les spécialités proposées y soient aussi pour beaucoup.

Pour découvrir des bizarreries gustatives, rendez-vous au rayon boucherie.

On y retrouve la charcuterie traditionnelle, mais aussi de la bonne viande.

Ce n’est pas tout.

Après les glaces aux goûts totalement farfelues mais qui cartonnent, place aux saucisses insolites.

En tout, ce boucher propose plus de 100 goûts de saucisses. Les fans de bonbons peuvent ainsi se régaler en dégustant la charcuterie goût fraise tagada, vache qui rit ou bonbons schtroumpfs.

Pas de jaloux, puisque du côté des adeptes de la boisson, on retrouve du spritz ou encore du Ricard.

Petits et grands sont donc ravis, enfin presque.

Les internautes écœurés devant leur télévision

Cet étalage débordant de choix n’a malheureusement pas séduit les téléspectateurs.

Écoeurés, ils ont laissé leur dégoût s’exprimer sur Twitter.

« Il y a des gens qui bouffent de la merde vraiment » commente une internaute devant une famille qui achète des saucisses pour leurs enfants.

S’ils tombent malade, ils savent au moins que ce n’est pas à cause d’un rappel de produit.

« Qui mange ça sérieux » se demande une autre personne, tandis que le hashtag dédié à l’émission se remplit d’emojis affichant un visage qui vomit.

Quand on sait que Sept à huit est diffusé en fin d’après-midi, juste avant l’heure du dîner, ça donne envie… Bon appétit !

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :