Face à la flambée du prix des fournitures scolaires, des astuces pour alléger la facture

C’est la mauvaise surprise de la rentrée : la facture des fournitures scolaires est salée et connaît une hausse de 4.25% par rapport à l’an dernier. Et l’inflation passant par là, certaines dépenses comme l’électricité, ou le gaz sont incompressibles. Selon une étude CSA Research pour Cofidis, 68% des parents disent vouloir rogner sur les dépenses liées à la rentrée cette année. Une tendance qui fait les affaires des enseignes de hard-discount comme Action. Les clients affluent à l’approche de la rentrée scolaire et sont à la recherche du moins cher.

 

Les enseignes de déstockage ont le vent en poupe

« On a des produits dont le prix moyen est inférieur à 2 euros, et c’est pas parce qu’on a des prix bas que l’on a pas de grandes marques. Dans notre assortiment pour la rentrée scolaire, on travaille avec BIC, on travaille avec Oxford », développe Laure Carbonne, porte-parole de l’entreprise.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

Les enseignes de déstockage tirent elles aussi leur épingle du jeu. Stokomani, par exemple, spécialisé dans ce secteur, enregistre depuis une semaine une de hausse de 8% de la fréquentation. Damien Defforey, son président, le constate : une grande partie des familles a attendu le premier versement de l’allocation de rentrée scolaire pour faire la chasse aux bons plans

 

La prime exceptionnelle de rentrée, versée le 15 septembre

« Un exemple qui fait un ravage en ce moment, ce sont les 12 feutres BIC à 1,99 euros qui est un prix incroyable. Les gens se ruent dessus et cherchent vraiment l’opportunité ». Par famille, le budget pour la rentrée scolaire est en baisse de 2.6% selon la confédération syndicale des familles. Aux fournitures, s’ajoutent également d’autres dépenses liées à divers équipements qui peuvent faire grimper la facture. « On a un lit cabane avec une espèce de tente au-dessus avec deux matelas. Pour vous donner un ordre d’idée, on en a vendu 500 juste sur la journée d’hier », indique Damien Defforey.

Les Français peuvent toutefois anticiper leurs achats en ayant en tête le versement de la prime exceptionnelle de rentrée qui concerne 10 millions de foyers et qui sera versée le 15 septembre.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :