Mort d’un enfant de 3 ans après une chute du 11e étage : les parents étaient absents de l’appartement, à Grenoble

 

 

Samedi , une terrible nouvelle a bousculé le quartier de la Villeneuve à Grenoble. Le Dauphiné Libéré rapportait les faits : un enfant âgé de trois a chuté du onzième étage d’un immeuble de la Galerie de l’Arlequin.

C’est un drame qui a frappé le quartier de la Villeneuve à Grenoble samedi 30 juillet 2022, rapporte Le Dauphiné Libéré. Il est 15h45 lorsque les faits surviennent au 54 de la galerie de l’Arlequin : un enfant âgé de 3 ans chute du onzième étage de son immeuble. À leur arrivée sur place, les sapeurs-pompiers et le Samu ont pris en charge le jeune garçon. Il était en arrêt cardio-respiratoire, précise Le Dauphiné Libéré samedi 30 juillet 2022. Pour tenter de sauver l’enfant de sa violente chute, les secouristes ont donné tout ce qu’ils avaient en leur pouvoir. C’est par des manoeuvres de réanimations qu’ils ont débuté leur intervention auprès de l’enfant de 3 ans. Ils ont ensuite porté le petit garçon dans l’ambulance afin de le conduire au CHU de Grenoble Alpes. Durant le transport, les soins se sont poursuivis, est-il ajouté dans l’article.

 

Où étaient les parents ?

Accepté en urgence au CHU de Grenoble Alpes, le jeune garçon de 3 ans est finalement décédé des suites de sa chute. Selon Le Dauphiné Libéré, une enquête a été ouverte par les policiers grenoblois samedi 30 juillet 2022. Ils avaient pour objectif de déterminer les circonstances de ce drame et ainsi entendre la version de parents. Où étaient-ils ? L’enfant a-t-il échappé à leur vigilance ? Dès le lendemain, les premiers éléments de l’enquête permettaient d’y voir plus clair, explique 20 minutes, lundi 1er août 2022. Le procureur de la République, Éric Vaillant, a indiqué qu’une chaise, une table et une jardinière avaient été retrouvées sur le balcon d’où l’enfant a chuté. Ces éléments auraient permis à l’enfant de se hisser par dessus la rambarde. Au moment des faits, l’enfant était « temporairement seul dans l’appartement », rapporte 20 minutes lundi 1er août 2022. C’est ce qu’a confié la mère de l’enfant de 3 ans. Elle a expliqué qu’au moment du drame, elle effectuait des allers-retours pour remonter des courses chez elle.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :