Brigitte Macron : cette chose dont elle ne veut plus à l’Elysée, elle y met son veto !

L’Élysée est historiquement le théâtre d’événements importants depuis de nombreuses années.

Garden parties, réceptions, ou autres dîners. Les derniers résidents du palais emblématique, comme François Hollande ou Nicolas Sarkozy, ont tous profité des lieux pour organiser divers événements.

L’actuel président de la République, Emmanuel Macron, ne serait pas un habitué de ces organisations.

Quelques indiscrétions sur le couple présidentiel. Selon ses informations, Brigitte Macron aurait mis son veto à l’organisation de dîners mondains à l’Élysée.

Différentes sources relativement proches de l’ancien ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, estiment même que le chef de l’État n’a pas de vie sociale et voit peu de monde.

Brigitte Macron age

Le natif d’Amiens passe ses soirées à pianoter sur son téléphone jusqu’à 2 voire 3 heures du matin, après avoir dîné avec sa femme entre 20 et 22 heures.

Je ne veux plus qu’on dîne à l’Élysée.

Une habitude de vie qui convient apparemment très bien à Brigitte Macron.

Lorsque le sujet des dîners mondains est abordé, l’ancienne professeur de français et de théâtre ne laisse apparemment aucun doute sur ses souhaits : Je ne veux plus qu’on fasse de dîners à l’Élysée.

Ça se termine à 2h du matin et après Emmanuel retourne au travail, aurait-elle déclaré.

Dans les colonnes du magazine, on apprend également que le président de la République et son épouse organiseraient des réunions pour le moins secrètes, non communiquées au secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler.

Il n’est pas toujours informé de la raison pour laquelle un créneau est réservé en semaine de 18h à 20h, entre chien et loup, dans l’agenda du président, apprend-on.

S’agit-il d’une envie de passer du temps ensemble et de souffler un peu, ou d’une rencontre avec des personnalités politiques ? Une chose est sûre, ce couple présidentiel ne fait rien comme tout le monde.

Emmanuel et Brigitte Macron protègent leur vie privée : ces réunions secrètes qui intriguent

Depuis qu’Emmanuel Macron a été élu président en 2017 pour son premier mandat, l’Élysée a pris l’allure d’une bibliothèque géante, où le chef de l’État passe des journées entières à travailler d’arrache-pied et où le scandale et les affaires privées n’ont pas leur place.

Avec le jeune président Macron, il n’y a pas de fantasmes connus ou d’escapades nocturnes.

De mémoire de personnel de l’Élysée, on n’a jamais vu la maison aussi studieuse !, écrivent nos confrères du Point dans un article publié jeudi 18 août.

Le rythme de travail est si soutenu qu’il laisse peu de place à l’intimité de l’ancien banquier et de son épouse, Brigitte Macron.

Cependant, le couple protège jalousement le peu de temps qu’il peut passer ensemble, à l’abri des regards indiscrets. Parfois c’est rare, Emmanuel Macron demande à ses conseillers d’organiser des réunions secrètes dans le

dos d’Alexis Kohler, précise le magazine.

En effet, le secrétaire général de l’Élysée et fidèle bras droit du président n’est pas toujours informé de la raison pour laquelle un créneau est réservé en semaine de 18h à 20h, entre chien et loup, dans l’agenda du président.

S’agit-il d’un temps réservé à des retrouvailles intimes avec Brigitte Macron avant le dîner, qui a toujours lieu à 20 heures ?

Ou ces deux heures sont-elles consacrées à des rencontres secrètes avec des personnalités politiques ? Ce fut le cas avec Jean Castex, son ancien Premier ministre, et avec Catherine Vautrin, qui a failli l’être, affirment nos confrères, en référence aux hésitations qui ont pesé sur Emmanuel Macron en mai dernier avant de nommer son nouveau Premier ministre.

L’appartement privé des Macron, un sanctuaire à l’accès très restreint

Si la nature de ces réunions secrètes intrigue, une chose est sûre : très peu de personnes ont accès aux appartements privés du couple présidentiel, situés au premier étage du palais.

 

Le Point décrit cet espace comme un sanctuaire où seuls les membres de la famille, l’aide de camp du président et quelques amis ultra proches sont parfois autorisés à pénétrer, et ce, évidemment, pour préserver au maximum l’intimité d’Emmanuel Macron et de son épouse.

Même lorsqu’il est en déplacement, le président n’aime pas s’exposer.

Le vendredi, Emmanuel Macron s’échappe à la Lanterne, muni d’une boîte d’initiales.

 

Brigitte Macron

Dans cette annexe du château de Versailles, il peut s’isoler pour travailler, et profiter des espaces pour ses entraînements sportifs.

La sécurité y est moindre qu’à l’Élysée, le personnel est absent, les réunions inexistantes.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :