Pénurie : cet aliment que l’on adore tous risque bientôt de manquer dans les rayons des supermarchés

 

 

Conséquence de la sécheresse inédite qui frappe actuellement la France, les récoltes de pommes de terre sont faibles et une pénurie pourrait se faire sentir dans les prochains mois.

Après l’huile de tournesol, la moutarde et la volaille, bientôt le tour des pommes de terre ? Une pénurie pourrait affecter ce tubercule dans les prochains mois. En cause : la sécheresse qui frappe actuellement la France et qui complique sérieusement la culture de la patate. Un coup dur pour les Français, qui en consomment en moyenne un kilo par semaine.
Plus petites et moins nombreuses

En effet, la pomme de terre est très sensible au manque d’eau, qui induit chez cette plante un arrêt de croissance des tubercules. La taille des pommes de terre est donc nettement inférieure à la normale et le nombre de kilos récoltés est plus bas.

 

Une entreprise de conditionnement et de revente de pommes de terre située dans les Hauts-de-France souffle même au JT de TF1 du 5 août dernier qu’elle prévoit déjà une baisse de production de 30 % minimum. Mais difficile de savoir pour le moment si la situation va s’aggraver ou s’améliorer et la météo des prochaines semaines sera décisive pour les récoltes.
Une hausse des prix à prévoir

Quoi qu’il en soit, cette baisse de volume de production aura forcément un impact sur les prix. Début août, le cours de la tonne de pommes de terre est ainsi passé de 200 à 250 euros, faisant redouter une hausse des prix dans les magasins.

Cette hausse devrait concerner les pommes de terre mais aussi les produits à base de pommes de terre comme les chips et les frites surgelées, deux produits déjà rares dans les rayons à cause de la pénurie d’huile de tournesol.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :