JO 2024 : OMNI, la solution pour se déplacer facilement dans Paris en fauteuil roulant

Après avoir répondu à un appel à innovation pour la mobilité, OMNI accompagnera Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024.

Une innovation qui pourrait rendre les déplacements dans la capitale plus simple pour les personnes à mobilité réduite

À Paris, seul 3 % des métros parisiens sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.
OMNI propose une alternative, avec un autre système de déplacement combinant une trottinette électrique et un fauteuil roulant.

Après avoir répondu à un appel à innovation pour la mobilité, OMNI accompagnera Paris pour les JO 2024 afin de rendre la capitale plus inclusive.
En 2021, OMNI remportait le grand prix du concours Lépine.

Cette invention qui combine un fauteuil manuel et une trottinette électrique a simplifié la vie de beaucoup de personnes en situation de handicap.

Désormais, ils accompagneront la Ville de Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques à Paris.

Alors qu’ils auront lieu dans moins de deux ans, OMNI pourrait être une alternative efficace pour les spectateurs et les athlètes.

Pour cet événement, la France devrait recevoir environ 350.000 personnes en situation de handicap selon la Ville de Paris.

Pourtant, une seule ligne de métro est accessible aux PMR : la 14.

Un constat inquiétant mais pas alarmant selon Charlotte Alaux, cofondatrice d’OMNI : « On a encore du travail, mais il y a beaucoup de solutions ».

Fauteuil roulant en libre-service

Et des solutions, Charlotte veut en trouver.

Grâce à l’attache que vend OMNI, il est possible de clipser son fauteuil sur une trottinette électrique.

Fini les pavés ou les trottoirs trop hauts, désormais Paris est accessible pour toutes et tous : « On a hacké ce produit grand public avec nos fixations.

On a un produit plus abordable.

Le premier prix avec 20 km d’autonomie est à 1289 euros contre 10.000 à 15.000 euros pour un fauteuil électrique. »

Si pour l’instant les trottinettes en libre-service ne sont pas adaptées à l’installation OMNI, Charlotte travaille pour les rendre accessibles : « Les trottinettes que l’on voit dans la rue ne sont pas accessibles car elles sont trop volumineuses et le guidon est trop haut. Mais on a répondu à un appel à innovation pour la mobilité dans le cadre de Paris 2024.

On travaille avec Dott, ou Tiers pour faciliter les déplacements. ».

Direction Paris 2024

Un travail de grande ampleur en vue des Jeux olympiques de Paris 2024.

Avec seulement 3 % des métros accessibles aux PMR sur Paris, OMNI veut faciliter les déplacements pour les visiteurs : « C’est la promesse de faire de belles choses, de pouvoir rayonner.

On est les seuls à faire ça au monde.

Il faut montrer qu’on a du savoir faire », explique Charlotte.

Mais plus que de faciliter les déplacements des visiteurs, OMNI permet aussi d’accompagner les sportifs.

C’est le cas de Moëz El Assine, médaillé paralympique de l’Equipe de France. Il a assuré en vidéo le trajet allant de la Gare du Nord au Stade de France, sans encombres.

Si Charlotte et l’équipe OMNI se sentent confiant pour les Jeux olympique et paralympique, ils auront toutefois « besoin d’aide pour le faire ». Et rendre ainsi Paris plus inclusif qu’elle ne l’a jamais été.

Source
Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :