Freya le morse pourrait être euthanasié à cause du stress provoqué par les touristes

 

À cause de l’omniprésence de nombreux visiteurs, le morse Freya, qui vit à Oslo, pourrait être euthanasié. L’animal est stressé par les curieux qui s’approchent.

La morse Freya est en sursis et les autorités ont prévenu qu’il est possible que l’animal soit euthanasié explique le Guardian. Plusieurs appels ont été lancés pour que les visiteurs ne s’approchent plus de lui, mais ils n’ont pas été entendus. Cette femelle, qui pèse pas moins de 600 kilogrammes, est grandement sollicitée par les touristes qui prennent des photos et ne se comportent pas de manière prudente. Nadia Jdaini, porte-parole de la direction de l’agence des pêches, dénonce ces agissements : « Le comportement imprudent du public et le non-respect des recommandations des autorités pourraient mettre des vies en danger. » Pour protéger le public, les autorités pourraient avoir recours à une solution triste et drastique : euthanasier Freya.

 

La vie du morse observée

Le morse est un animal qui aime avoir sa tranquillité et ses journées sont souvent occupées par un très long temps de sommeil qui peut atteindre les 20 heures par jour. Ces animaux vivent en général au sud de l’Arctique. Freya a élu domicile sur plusieurs embarcations dans le port d’Oslo, appartenant à des pêcheurs ou à des plaisanciers, afin de faire ses siestes. La femelle morse a aussi été observée en train de chasser des canards et des cygnes non loin des visiteurs, très proches de l’animal

 

Des visiteurs désobéissants

Pour éviter une éventuelle euthanasie, des appels au calme ont de nouveau été lancés. Pourtant, cela n’empêche pas les curieux de venir observer de trop près l’animal. Le problème, c’est que si Freya ressent une menace, elle pourrait se mettre à attaquer les humains, alors que normalement, cette espèce mange des crevettes, des mollusques, des poissons ou des crabes. Le temps presse puisque, toujours selon Nadia Jdaini : « Sa santé a clairement décliné. »

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :