Intermarché : fin des abattages casher et halal au nom du bien-être animal

Depuis le 1er juillet 2022, Intermarché a décidé de stopper les abattages casher et halal au nom du bien-être animal.

 

Discrètement mise en place depuis ce 1er juillet, la mesure d’Intermarché suscite de vives réactions auprès des clients. En effet, le groupe appelé SVA Jean Rozé a pris la décision d’arrêter les abattages sans étourdissement préalable des animaux.

Alors que des saucisses contaminées à la salmonelle, vendues dans ses magasins, avaient fait l’objet d’un rappel, il y a plusieurs jours.
Intermarché stoppe les abattages rituels

Les religions musulmanes et juives imposent de ne pas étourdir l’animal avant de le tuer. La décision de l’enseigne française de supermarchés met donc un terme à la production de viandes casher et halal.

« Les attentes générales de la société concernant la bientraitance animale ont très significativement évolué au cours des dernières années », ont-ils déclaré, évoquant »la prise de conscience sociétale », a indiqué l’enseigne, dans un communiqué.

 

Depuis de nombreux mois, plusieurs personnalités engagées pour la défense animale, militent contre l’abattage rituel. C’est le cas du journaliste Hugo Clément, qui avait déjà dénoncé cette pratique sur son compte Twitter, en octobre 2021.

« L’abattage rituel, autorisé en France par dérogation, est une source d’immense souffrance pour les animaux, égorgés sans être étourdis au préalable. Il est temps d’interdire cette pratique cruelle », avait-il écrit, en légende d’un article du journal Le Monde.

 

Image

 

Une décision qui divise entre communautés religieuses et défenseurs de la cause animale

« Sur 300 000 bovins abattus par an, l’abattage rituel concernait 15 % des animaux. Cet arrêt sera sans conséquences significatives sur les process de travail », s’est justifiée la SVA Jean Rozé, dans les colonnes de 20 minutes.

Sur les réseaux sociaux, cette annonce divise entre les communautés religieuses et les défenseurs de la cause animale. « De toute façon quel muslim achète sa viande à Intermarché on s’en balek », « en tant qu’éleveur je salue la décision d’Intermarché de stopper les abattages rituels », a-t-on pu lire.
viande

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :