La Terre tourne plus vite que jamais, mais les scientifiques ne savent pas pourquoi

 

Le National Physical Laboratory du Royaume-Uni dispose de nouvelles mesures qui montrent que la Terre tourne plus vite qu’auparavant, ce qui raccourcit légèrement nos journées.

Ces données ont été confirmées lorsque les scientifiques ont mesuré le taux de rotation de la Terre et l’ont comparé à celui d’il y a 50 ans.

Le jour le plus court jamais enregistré

La Terre a battu son record de vitesse de rotation sur elle-même le 29 juin 2022 : 24 heures moins 1,59 milliseconde. (Time and Date)

Image

 

Le 29 juin 2022, la Terre a effectué sa rotation complète en 1,59 milliseconde de moins que la durée de 24 heures, ce qui en fait le jour le plus court jamais enregistré, rapporte Time and Date.

Les scientifiques préviennent aujourd’hui que cela pourrait conduire à l’introduction de la toute première seconde intercalaire négative.

Les systèmes informatiques en danger

Ils pensent que si la rotation continue à s’accélérer, nous pourrions être contraints de supprimer une seconde de nos horloges atomiques.

Cela pourrait poser des problèmes aux systèmes informatiques, car leurs horloges devraient également sauter une seconde, et en raison de leur fiabilité sur les minuteries, c’est là que les nouvelles dévastatrices commencent.

L’oscillation de Chandler en cause ?

Leonid Zotov, Christian Bizouard et Nikolay Sidorenkov sont des scientifiques qui affirment que ces rotations irrégulières de la Terre sont le résultat de l’oscillation de Chandler, un mouvement irrégulier des pôles géographiques de la planète sur la surface du globe.

Zotov assure que l’amplitude de l’oscillation de Chandler était d’environ trois à quatre mètres à la surface de la Terre, mais qu’elle a disparu entre 2017 et 2020.

D’autres experts pensent que la fonte et le regel des sommets des plus hautes montagnes du monde pourraient contribuer à l’accélération de la rotation.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :