Terrible chute mortelle d’un petit garçon de 3 ans à Grenoble, tombé de 11 étages

 

 

Grenoble fut le théâtre d’un terrible drame, qui s’est produit samedi 30 juillet 2022. Comme l’a dévoilé Le Dauphiné Libéré, un jeune enfant âgé de seulement de 3 ans a été victime d’une chute mortelle de 11 étages, après avoir échappé à la vigilance de ses parents.

Un horrible drame s’est produit le samedi 30 juillet 2022 au sein du quartier de la Villeneuve, situé dans le sud de la ville de Grenoble. Les faits se sont déroulés aux alentours de 15h45, comme l’a rapporté Le Dauphiné Libéré. Concrètement, un jeune garçon âgé de seulement 3 ans, vivant dans un appartement du 54 de la galerie de l’Arlequin avec sa famille, a échappé à la vigilance de ses parents. N’étant plus sous la surveillance d’un adulte, le bambin a été victime d’une chute de 11 étages. En fait, le garçonnet serait tombé depuis une fenêtre ou un balcon de son appartement. En arrêt cardio-respiratoire au moment de l’arrivée des sapeurs-pompiers et du Samu sur place, la victime n’a malheureusement pas pu être sauvée. Les secours ont bien tenté de ranimer le jeune garçon, en lui prodiguant des soins dans l’ambulance qui l’a transporté en urgence jusqu’au CHU Grenoble Alpes, mais en vain. Sa mort prématurée fut finalement constatée quelques temps plus tard au sein de l’établissement médical.

 

Grenoble : deux chutes d’enfants à seulement quelques kilomètres d’intervalle

Suite à cette tragédie, une enquête a été ouverte par la police de Grenoble, afin de déterminer les circonstances exactes qui ont mené au décès de l’enfant. Les enquêteurs en charge de cette affaire vont notamment entendre les parents de la victime. En parallèle de ce triste fait divers, un autre drame similaire s’est produit le même jour à proximité de celui-ci. Toujours selon Le Dauphiné Libéré, un enfant de 2 ans serait tombé d’un appartement situé au troisième étage d’un immeuble de la rue Elsa-Triolet, du côté de Saint-Martin-d’Hères. Suite à cet accident, qui s’est déroulé vers 19h, le père de la victime l’aurait lui-même conduit au CHU Grenoble Alpes, où elle fut admise dans le service de déchocage. Finalement, le pronostic vital du garçonnet n’a pas été engagé, comme l’ont indiqué les médecins. En fait, l’enfant tombé du troisième étage souffrirait d’une simple fracture du bassin. Cet autre drame a mené à l’ouverture d’une autre enquête, toujours pour déterminer les circonstances exactes qui entourent cette chute.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :