Un couple d’octogénaire retrouvé noyé dans sa piscine

Avoir une piscine est un vrai plus en été. Toutefois, ce sont aussi des lieux dangereux notamment pour les enfants. Toutefois, ce week-end, c’est un couple de personnes âgées qui a été retrouvé sans vie, flottant dans son bassin. Que s’est-il passé ?

Des voisins découvrent deux corps sans vie dans une piscine

Vous avez toujours rêvé d’avoir une piscine, comme Emmanuel Macron au Fort de Brégançon, eh bien cette histoire pourrait vous refroidir tout comme celle de la piscine percée. A Gignac, dans l’Hérault, ce samedi 30 juillet, un couple se rendait chez leurs amis et voisins pour un diner.

Aux alentours de 20 heures, ils se présentent au domicile de leurs hôtes mais personne ne leur ouvre la porte. Inquiets, ils décident donc de contourner la maison et d’entrer dans le jardin. C’est à ce moment-là qu’ils tombent sur une scène horrible : deux corps sans vie flottant dans la piscine.

Leurs amis, un couple d’octogénaires, venait de se noyer dans sa piscine. Toutefois, pour le moment, la cause et les circonstances des décès ne sont pas connues. Meurtre ou terrible chute, personne ne le sait. Une source policière affirme qu’à ce jour, « rien ne permet de déterminer l’implication d’un tiers » . Une autopsie aura lieu mardi pour en savoir plus.

Un malaise et une chute ?
Le Commandant adjoint de la compagnie de Lodève a émis une hypothèse : « Peut-être que l’un a fait un malaise et que l’autre a voulu l’aider » . La piste accidentelle semble donc quand même privilégiée surtout qu’aucune effraction ou aucun vol n’a été constaté dans la propriété.

Malheureusement, ce cas de noyade dans une piscine privée n’est pas isolé. Le Commandant adjoint a ainsi ajouté que « les noyades dans les piscines privées ne sont malheureusement pas exceptionnelles » . Toutefois, ici les circonstances sont bien étranges : « ce qui nous a étonnés, c’est qu’il s’agisse de deux personnes en même temps » .

Ce couple d’origine anglaise possédait une résidence secondaire à Gignac. Ils étaient très appréciés d’après le maire de la commune : c’était « des gens très gentils qui venaient plusieurs fois pas an et qui participaient occasionnellement aux activités de la commune » .

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :