Ardennes : Il traîne deux chiens derrière sa voiture en roulant, l’un d’eux décède

 un homme résidant à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, a été filmé par des passants, en train de rouler en traînant deux chiens derrière sa voiture. L’un des deux animaux est mort, a indiqué la police.

 

Dans la commune de Charleville-Mézières, un homme a été filmé alors qu’il conduisait son véhicule avec, à l’arrière de celui-ci, deux chiens accrochés, un fox terrier et un chien de chasse, rapporte France 3 Grand-Est.

Les faits se sont produits aux alentours de 17h. Alertée par des habitants, la police a été rapidement dépêchée sur les lieux. A son arrivée, une quinzaine de personnes étaient attroupées autour du véhicule. « Un geste involontaire », selon la police. Une association veut porter plainte.

 

« Ce n’est pas lui qui l’a fait »

Le conducteur, âgé de 67 ans, n’aurait soi-disant pas vu que les deux chiens étaient attachés à l’arrière de son véhicule. La police a en effet déclaré à France 3 que l’automobiliste « ne savait pas que ses chiens étaient accrochés ». Elle a précisé : « Ce n’est pas lui qui l’a fait », soulignant qu’il en était « extrêmement peiné ».

La vidéo réalisée a fait le tour des réseaux sociaux et a suscité de nombreux commentaires. Des associations de défense des animaux se sont également manifestées, et le commissariat a reçu une quinzaine d’appels. « On nous dit qu’il n’avait pas fait attention, je n’y crois pas, comment ne pas s’en rendre compte ? Je vais porter plainte lundi pour maltraitance », avait déclaré à France 3 Sabrina, membre de l’association Lisa, en fin de semaine dernière.

 

Pour les policiers il n’y avait pas de problème donc pas de dossier

«Choqués et scandalisés» par la décision des policiers de laisser l’homme rentrer chez lui, plusieurs témoins ont averti l’association Action Protection Animale (APA) qui s’est aussitôt saisie de l’affaire, comme le raconte sa présidente et fondatrice Anne Claire Chauvancy.

«Nous avons immédiatement pris attache avec le commissariat de Charleville pour déposer plainte. On nous a expliqué que l’individu ‘n’avait pas fait exprès’, qu’il était ‘désolé’ et que c’était ‘un pauvre homme’. Pour les policiers il n’y avait pas de problème donc pas de dossier. En creusant un peu on s’est même rendu compte qu’aucune procédure n’avait été ouverte et que personne ne s’était assuré que les animaux avaient bien été emmenés chez le vétérinaire».

Mais sur l’insistance de l’association, les policiers se sont finalement décidés à se rendre au domicile du sexagénaire dimanche 22 août, qui, comme le présageait l’association, n’avait pas procédé aux soins de ses animaux. Interpellé, il a été conduit au commissariat et placé en garde à vue dans la foulée. Garde à vue reconduite lundi à la demande du procureur de la République qui se serait étonné de la gestion de l’affaire par les policiers, comme le précise l’APA.

 

Les deux animaux, un fox-terrier âgé de 13 ans et un croisé Beagle âgé de 4 ans ont été saisis au profit de l’association APA. «L’un d’eux se trouvait dans un état gravissime et l’autre était grièvement blessé. Aucun soin ne leur avait été prodigué. Les deux ont été hospitalisés avec des brûlures profondes, la chair à vif et infectée, des coussinets brûlés… Le fox-terrier était toujours entre la vie et la mort ce mardi», se désole Anne Claire Chauvancy.
Le propriétaire des chiens placé en garde à vue

Le procureur de la République a demandé que l’auteur des faits soit placé en garde à vue et que les chiens soient confiés à une association. Si la police a laissé repartir le propriétaire des animaux le jour même, celui-ci a été placé en garde à vue dès le lendemain après-midi, en l’occurrence le dimanche 22 août. Quant aux pauvres bêtes, elles ont été emmenées par l’association APA de Paris.

La voisine du propriétaire des deux chiens a expliqué : « Je les ai aidés à les mettre dans les cages de transport pour être vus par un vétérinaire. L’un des deux chiens, âgé de 13 ans, est fracturé de partout. Elle se met debout et retombe aussitôt. » La police a annoncé que l’un des deux chiens était mort des suites de ses blessures, a rapporté CNews.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :