Elle recherche sa mère qui l’a abandonnée il y a 33 ans, elle découvre l’inimaginable !

 

33 ans après la disparition de Marlaine Marquis, une jeune mère de famille sans histoire, sa fille relance l’enquête et sa découverte est effroyable.

C’était en 1989. Marlaine Marquis, une jeune mère de deux enfants, disparaît dans l’Orne, à La Chapelle-Souëf. En grandissant, sa fille, Victoria se pose des questions, et réfute l’histoire racontée par son papa… Que leur maman les aurait abandonnés, elle et son frère, pour refaire sa vie avec un autre homme. Mais la jeune femme n’y croit pas et signale sa disparition en 2021, 33 ans après les faits…
Son père avoue… 33 ans après, le meurtre de sa mère

À la gendarmerie, les officiers constatent qu’il n’y a plus aucune trace administrative de Marlaine Marquis, depuis 1989… Sa fille confronte alors son père, et face à ses interrogations insistantes, ce dernier craque et dévoile l’impensable. L’homme de 62 ans avoue avoir tué son ex-compagne et mère de ses deux enfants, il y a 33 ans, par étranglement avec le téléphone fixe de leur domicile.

 

« Le 27 avril 2022, une information judiciaire est ouverte pour enlèvement et séquestration. Une manière de contourner le problème de prescription des faits en cas d’homicide fixée à trente ans », révèle Le Parisien-Aujourd’hui en France. Près d’un mois plus tard, fin mai 2022, le père de famille est placé en garde à vue pour le meurtre de la mère de ses enfants.

 

Près d’un mois plus tard, fin mai 2022, le père de famille est placé en garde à vue et mis en examen pour « enlèvement et séquestration ». Il est sous contrôle judiciaire. Toujours selon le journal français, des fouilles sont actuellement en cours dans la zone indiquée par son ex-compagnon, pour retrouver la dépouille de Marlaine Marquis.
Pourquoi la famille ne Marlaine Marquis ne s’est jamais manifestée ?

Un féminicide vieux de 33 ans qui interroge… En effet, pourquoi la famille de la jeune femme ne s’est jamais inquiétée de sa disparition en 1989 ? « On nous disait que toute personne adulte était libre de disparaître si elle le voulait et tout le monde dans la famille avait accepté cette idée », a confié l’un des membres de sa famille.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :