Une petite fille de 4 ans disparue en 2019 retrouvée sous les escaliers d’une maison

 

Enlevée il y a 2 ans, une fillette retrouvée vivante dans une pièce secrète chez son grand-père

 

La police la cherchait depuis 2 ans. Une fillette de 6 ans a été retrouvée saine et sauve chez son grand-père biologique, dans une pièce secrète humide et froide.

Elle était introuvable. Les policiers ont entendu parler de la petite Paislee Shultis âgée de 4 ans à peine, lorsque sa famille d’accueil avait signalé sa disparition. Ce n’est que deux ans plus tard que la fillette, aujourd’hui âgée de 6 ans, a été retrouvée vivante, cachée dans une pièce secrète chez son grand-père biologique.
Retrouvée vivante dans une pièce secrète après 2 ans de recherche

Ce lundi 14 février, la petite Paislee Shultis a été retrouvée par la police de Saugerties aux États-Unis. La fillette de 6 ans avait disparu au cours de l’année 2019 du domicile de ses tuteurs légaux, les enquêteurs qui soupçonnaient les parents biologiques de l’enfant de l’avoir enlevé n’avaient jamais réussi à prouver leur hypothèse… jusqu’à lundi. Les forces de l’ordre ont obtenu un mandat de perquisition chez le grand-père biologique de Paislee. C’est alors qu’ils l’ont découverte, cachée dans une pièce secrète.

 

Un des détectives présents pendant la fouille de la maison a été attiré par un escalier étrange. En regardant de plus près, il a vu une couverture et des pieds dissimulés dans une pièce secrète. Après avoir fait sauter les marches, les enquêteurs ont vu la fillette et sa mère biologique en sortir. Selon le shérif Joseph Sinagra, interviewé par le journal local Daily Freeman, « cet emplacement a probablement été utilisé à chaque fois que nous (la police, ndlr) avons envoyé un officier » chez le grand-père.

 

 

Le père et le grand-père libérés, la mère incarcérée

Après cette découverte, Paislee Shultis a été conduite à l’hôpital. La fillette serait en bonne santé. Elle n’aurait pas été maltraitée, mais n’avait pas le droit de sortir de la maison du grand-père biologique. C’est pourquoi, sur le chemin pour retrouver sa sœur aînée et sa famille d’accueil, la petite fille de 6 ans a demandé aux policiers de s’arrêter manger un McDonald’s.

Kimberly Cooper et Kirk Shultis Jr., les parents biologiques de la petite fille, ainsi que le grand-père Kirk Shultis ont été arrêtés. Présentés devant le tribunal de l’état de New York, pour « non-respect du droit de garde et mise en danger du bien-être d’un enfant », seule la mère a été incarcérée. Cette dernière était déjà sous le coup de plusieurs mandats d’arrêt. Le père et le grand-père ont été libérés.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :