Vidéo : un livreur de pizza sauve 5 enfants d’une maison en train de brûler

Aux États-Unis, dans la ville de Lafayette, un livreur de pizza a réalisé un acte d’une rare bravoure.

En effet, il n’a pas hésité à entrer dans une maison en feu pour en sauver ses occupants.

Tout s’est déroulé pendant son service de livraison de pizzas, aux alentours de minuit et demi, alors que Nicholas Bostic, 25 ans, roule tranquillement dans sa voiture en direction du domicile de son prochain.

Sur le bord de la route, il remarque une grande boule de feu dans la pénombre et comprend tout de suite qu’il s’agit d’une maison qui est en train de brûler.

Ni une ni deux, il arrête son véhicule sur le bas-côté et décide de courir pour venir en aide aux potentielles personnes prises au piège.

Avant de prendre les devants, il a voulu appeler le 911 mais n’ayant pas son téléphone sur lui et ne voulant pas perdre de temps à trouver quelqu’un qui pourrait s’en charger, il est entré lui-même dans le bâtiment en feu.

En se faufilant par la porte de derrière, il a pu entrer et s’est immédiatement précipité à l’étage.

En criant pour savoir si la maison était occupée, il est arrivé en haut des escaliers, il a trouvé l’aîné des quatre frères et sœurs (âgés de 1, 6, 13 et 18 ans) qui a été réveillé par le son de sa voix.

Grâce à l’avertissement de Bostic, Seionna, 18 ans, a pu réveiller sa sœur de 13 ans, Shaylee, et son amie, Livian Knifley, qui passait la nuit chez elle.

L’adolescente la plus âgée a ensuite attrapé sa sœur d’un an, Kaylani, et a suivi Nicholas Bostic en sécurité à l’extérieur.

« Pendant une minute, je n’ai pas compris, mais ma sœur a couru à l’étage avec le bébé dans les mains et nous a crié de nous lever parce qu’il y avait un incendie.

Je me suis figée et je suis restée allongée parce que j’étais confuse.

C’est alors que nous sommes descendus et Nicholas était là pour nous aider » a raconté Seionna.

Cependant, une fois qu’ils ont tous réussi à sortir, ils ont rapidement réalisé que leur sœur de 6 ans était toujours dans le brasier qui se propageait rapidement. Nicholas Bostic a couru à l’intérieur sans hésiter, montant rapidement les escaliers pour chercher dans toutes les pièces, sous chaque lit et dans chaque placard. Sa recherche semblait être vaine, quand tout à coup, il a entendu un faible cri. « Je ne sais pas comment l’expliquer, mais c’est comme si j’avais accepté que j’allais probablement mourir, juste là, cette nuit-là. Mais c’était un calme étrange. Il fallait juste faire aussi vite que possible » a confié le livreur.

Il s’est frayé un chemin à travers la fumée et la chaleur insupportables, à quatre pattes, en rampant vers le son du cri de l’enfant. Une fois qu’il a finalement atteint la petite fille, il l’a serrée contre lui et a essayé de se diriger vers la porte arrière, mais la fumée l’a empêché de la trouver. Réfléchissant vite, Nicholas Bostic a décidé de courir vers la seule autre issue qu’il connaissait : la fenêtre de l’étage. Il a brisé le verre à main nue et a sauté sans crainte par la fenêtre du deuxième étage, atterrissant sur le côté en essayant de protéger la petite fille de six ans du choc de l’impact.

Un acte de courage absolument incroyable

Des images poignantes filmées par la police montrent le jeune homme de 25 ans se laissant tomber sur le sol avec la fillette dans les bras et titubant vers les officiers, qui étaient alors arrivés sur les lieux. Selon un communiqué, Nicholas Bostic a été gravement blessé, « souffrant d’une grave inhalation de fumée et s’étant gravement coupé le bras droit » au cours de ce sauvetage héroïque. En revanche, la petite fille est « miraculeusement indemne ». Le sauveur a été emmené à l’hôpital pour y être soigné pour ses blessures.

Les parents des enfants, David et Tiera Barrett, étaient sortis pour une soirée en amoureux lorsque l’incident s’est produit, et ils ont eu une surprise horrifiante à leur retour. Mais le couple ne pourrait être plus reconnaissant envers Nicholas Bostic pour l’héroïsme dont il a fait preuve. « Je lui ai littéralement dit qu’il faisait désormais partie de notre famille. Et il était tout à fait d’accord avec ça. Une fois que nous serons installés quelque part, nous l’inviterons à dîner avec sa petite amie » a déclaré David.

Quant au livreur de pizza, il ne se considère pas comme un héros : « je suis content d’avoir été là au bon moment, au bon endroit. Si l’occasion se représentait et que je devais le faire, je le ferais. Je savais ce que je risquais. Je savais que la seconde suivante, cela pouvait être mon heure, mais chaque seconde comptait. »

Un seul mot : RESPECT !

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :