Sur la terrasse d’un restaurant, un client découvre l’empreinte d’un dinosaure de 100 millions d’années

Tout à fait par hasard et alors qu’il déjeunait en terrasse en ce début de mois de juillet, le client d’un restaurant en Chine a découvert une empreinte de dinosaure dans de la pierre.

Un restaurant de la ville de Leshan, dans la province du Sichuan, en Chine, ne s’attendait sûrement pas à assister à une telle découverte.

Grâce à l’œil curieux d’un client, il s’est avéré que les pierres brutes qui constituaient la terrasse cachaient une empreinte de dinosaure.

Depuis tout ce temps, cette dernière était à la vue de tous sans que jamais elle n’attire l’attention.

Pour s’en convaincre, le client à l’œil de lynx a fait appel à des scientifiques pour analyser les irrégularités du sol.

Le paléontologue Lida Xing de l’université de géosciences de Pékin, munit de son scanner 3D, a ainsi pu authentifier la trace de pierre comme l’empreinte vieille de 100 millions d’années d’un dinosaure.

En Chine, un intérêt grandissant pour la paléontologie

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le paléontologue a découvert la trace de deux dinosaures sur lesquels reposait la terrasse du restaurant.

Les premières constatations ont ensuite révélé que les deux dinosaures faisaient partie de l’ordre des sauropodes, de grands dinosaures herbivores au long cou.

Les sauropodes ont principalement vécu entre le Jurassique moyen et le Crétacé supérieur, rappelle Futura Sciences.

Lida Xing pense que les deux créatures foulaient les terres de la future Asie il y a 100 millions d’années.

Ces trouvailles, plus particulièrement en ville, sont rares.

Selon le scientifique, on doit la conservation des empreintes à une ferme de poulets faite de sable et de terre qui occupait le lieu avant la construction du restaurant.

Cela est d’autant plus exceptionnel que la Chine montre un intérêt grandissant pour la paléontologie, comme l’exprime le scientifique : « Il y a dix ans, personne ne m’aurait envoyé une photo de potentiels fossiles de dinosaure.

Aujourd’hui j’en reçois de la part de citoyens normaux, et je peux confirmer la présence de traces de pas plusieurs fois par an ».

À l’avenir, il se pourrait donc que d’autres découvertes aient lieu dans l’Empire du milieu.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :