Plus de 10.000 hectares partis en fumée en Gironde, 4 pompiers légèrement blessés

 

Des milliers d’habitants et de vacanciers ont dû être évacués depuis mardi en Gironde, face à la formation de deux grands feux dans le département, mobilisant des centaines de pompiers venus de toute la France.

 

Le combat des pompiers se poursuit ce samedi. Les soldats du feu se battent toujours contre les flammes en Gironde, dans l’espoir de fixer les deux importants incendies de forêts qui ont ravagé depuis mardi plus de 10.000 hectares à La Teste-de-Buch et à Landiras, selon la préfecture et les pompiers.

A la Teste-de-Buch, la progression du feu a ralenti. Les surfaces brûlées restent « stables », avec 3.150 hectares partis en fumée, a précisé la préfecture de Gironde dans un communiqué diffusé sur Twitter.

 

« Travail titanesque » des pompiers

« Nous sommes toujours, et c’est une satisfaction, à 3.150 hectares brûlés, mais le feu n’est toujours pas maîtrisé », a déclaré à la presse le sous-préfet d’Arcachon Ronan Léaustic, qui a salué l’« énorme intensité et mobilisation » des pompiers dans la nuit « pour conserver ce périmètre ».

« Aujourd’hui, on maintient la tête de feu notamment sur le sud, ce qui évite qu’il soit en progression vers les Landes mais (…) on n’est pas à l’abri d’une reprise », détaille de son côté le lieutenant-colonel Olivier Chavatte du service départemental d’incendie et de secours (Sdis). « On a presque 30 kilomètres de lisière donc c’est un travail titanesque ». En 24 heures, le Sdis « a dû faire face à 22 départs de feux de forêt sur le département de la Gironde », a souligné la préfecture à la mi-journée sur Twitter.

 

4 pompiers blessés légers

« Nous sommes confrontés à deux feux hors normes qui ont éclos à quelques heures d’intervalle. Depuis mardi, on a compté 110 départs de feu sur le département. Soit 20 à 25 par jour », a indiqué Marc Vermeulen, directeur départemental du SDIS 33, lors d’un point presse en compagnie de la secrétaire d’Etat Bérangère Couillard. Aucune victime n’est à déplorer « malgré l’importance de ces feux », a-t-il ajouté, précisant que 4 sapeurs pompiers ont été légèrement blessés et qu’un camion a brûlé.
A Landiras et Guillos, le feu continuer sa progression

Des reprises ont eu lieu ces dernières heures du côté des plages de la Lagune et du Petit-Nice au sud de la dune du Pilat, ont indiqué le maire de la Teste-de-Buch, Patrick Davet, ainsi que les pompiers. La veille, quelque 450 familles ont pu récupérer leurs effets personnels dans les cinq campings évacués du secteur.

Vers 14h30, un convoi sécurisé par les forces de l’ordre était en partance vers le village de Cazaux pour permettre aux habitants de « récupérer leurs animaux ». Sur les communes de Landiras et Guillos plus à l’est, le feu continue toutefois de progresser, avec désormais « plus de 7.000 hectares » brûlés, a indiqué la préfecture sur Twitter.
La Gironde en vigilance pour canicule

Ces feux, qui n’ont pas fait de victime, se sont déclenchés au début de l’épisode de canicule qui touche la France depuis lundi, principalement dans l’Ouest et le sud. La Gironde est maintenue en vigilance orange « canicule » par Météo-France, comme quinze autres départements.

Vendredi, les maximales resteront très élevées dans le sud avec des valeurs entre 35 °C et 40 °C, selon Météo-France.

 

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :