« J’ai pensé à voler un enfant dans la rue » : Adriana Karembeu fait des confidences bouleversantes sur sa maternité

Adriana Karembeu a accepté de se confier à « Femme Actuelle » sur son parcours difficile pour devenir maman pour la première fois.

L’occasion pour la belle de faire de bouleversantes confidences sur ses nombreuses fausses couches

« Je savais que cela serait difficile de tomber enceinte après 40 ans »
Lors d’une interview accordée à « Femme Actuelle », Adriana Karembeu a donc accepté de se confier sur ses fausses couches avant la naissance de sa fille :

« Il y a des femmes qui tombent enceintes facilement, […] Je savais que tomber enceinte après 40 ans, ce serait difficile.

Je priais juste pour que cela arrive. ».

Et visiblement, le chemin vers la maternité a été très douloureux :

« Le chemin a été compliqué, psychologiquement et physiquement.

Tomber enceinte était un miracle. Je dirai que si jamais ça ne marche pas, il faut l’accepter et faire la paix. ».

« J’ai pensé à voler un enfant dans la rue »
Adriana Karembeu aurait aimé être une seconde fois maman.

Mais comme elle le confie également, il faut comprendre que la nature est bien faite.

« On ne peut pas avoir un enfant simplement car on le désire. Ni lorsqu’on est très âgé, parce qu’on ne pourrait pas l’accompagner dans sa vie.

J’ai imagé tous les moyens possibles. Même à voler un enfant présent dans la rue (rire).
Désormais, j’ai la chance d’avoir un enfant, je suis tellement heureuse.

Je n’imagine pas dans quel état je serai si je ne l’avais pas eue. ».

Adriana Karembeu a également profité d’une autre interview, cette fois accordée à 50′ Inside en juin dernier, pour parler de son nouveau quotidien à Marrakech, avec sa fille Nina et son mari.

Elle révélait alors, avec émotion, que lorsqu’on avait un enfant, il était nécessaire de se rendre compte que ça passe vraiment vite.

Et qu’il faut donc vivre pleinement chaque instant, en profitant de sa famille.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :