Péages : Vous allez pouvoir payer moins cher pour partir en vacances !

Suite à la demande du ministre des Transports, Clément Beaune, Vinci Autoroutes accorde une réduction sur le prix de ses péages. Les Français pourront payer les autoroutes de Vinci 10 % moins cher seulement s’ils règlent en chèques-vacances.

Dans un communiqué publié ce lundi 11 juillet, Vinci Autoroutes propose « un geste en faveur du pouvoir d’achat des Français » . La société autoritaire accorde 10% de réduction sur les dépenses aux péages. Pour que les Français touchent cette aide, il faudra payer en chèques-vacances. Cela fait suite à la demande de Clément Beaune aux sociétés d’autoroutes de faire « un geste » pour aider les Français.

La réduction du prix des péages Vinci concerne 4,5 millions de Français

« Vinci Autoroutes a décidé {…} d’accorder sur son réseau 10% de réduction sur les dépenses de péage payées au moyen de chèques-vacances déposés sur les badges de télépéage Ulys » , annonce le président de Vinci Pierre Coppey. 4,5 millions de Français ont accès à des chèques-vacances et donc à cette aide.

Dans son communiqué Vinci Autoroutes avance qu’ils peuvent « déposer jusqu’à 250 euros de chèques-vacances sur leur badge Ulys » . Cela veut dire que la société autoroutière propose une réduction maximale de 25 euros sur ses péages.

Cette mesure mise en place est effective uniquement pour cet été afin d’aider les Français. « Cette mesure entrera en vigueur le 14 juillet, et sera effective pour tous les trajets effectués jusqu’au 15 septembre » , explique le communiqué de Vinci Autoroutes.

Une proposition qui fait suite aux déclarations du ministre des Transports

Alors que le prix de l’essence augmente, les Français commencent à faire leurs plus longs trajets de l’année pour partir en vacances. Obligatoirement, le « budget trajet » va flamber cette année pour tous les Français. Pour compenser cette hausse, le ministre des Transports, Clément Beaune, a demandé dans Le Parisien “un geste” aux sociétés autoroutières.

Un message auquel Vinci Autoroutes a décidé de répondre positivement. Mais le président de Vinci a tenu à préciser que « les sociétés concessionnaires d’autoroutes ne profitent pas de l’inflation, qui les pénalise comme beaucoup d’entreprises » . D’ailleurs, Pierre Coppey rajoute que les tarifs autoroutiers n’ont même pas été impactés par l’inflation.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :