Ce célèbre rappeur aurait autorisé le meurtre de sa propre mère

Alors qu’on a récemment appris le décès d’un célèbre rappeur, âgé de 24 ans, le rappeur américain YNW Melly est pris dans la tourmente depuis son arrestation en 2019, pour le meurtre de deux de ses collègues.

Selon les dernières informations, il aurait également conspiré la mort de sa mère.

YNW Melly, propice à la peine capitale ?

Alors qu’il gagne une certaine notoriété en 2018, grâce à des titres comme Murder on my Mind et Mixed Personalities qu’il chante en compagnie de Kanye West, YNW Melly (Jamell Maurice Demons), âgé de 22 ans, se fait arrêter en 2019, pour possession de marijuana mais aussi pour le meurtre de deux de ses amis, Anthony Williams (YNW Sakchaser) et Christopher Thomas Jr. (YNW Juvy).

Il est alors placé en détention dans le centre du comté de Lee. Tandis que son procès a été repoussé en octobre prochain, le rappeur américain risquerait la peine de mort, s’il est déclaré coupable.

L’État de Floride est notamment favorable à cette sentence.

Lors de son prochain procès, le détective Christopher Williams sera appelé à la barre pour témoigner sur la scène de crime.

Selon lui, c’est YNW Melly et non le co-accusé, Cortlen Henry, qui était le déclencheur des deux meurtres.

Ainsi, il aurait tiré sur les deux hommes tandis que Cortlen Henry a organisé le crime pour qu’il ressemble à une fusillade au volant.

C’est Christopher Williams qui était présent sur le lieu du crime pour reconstituer la fusillade.

Il a notamment examiné les éclaboussures de sang présentes et les angles des victimes, blessées par balles.

D’après son analyse, le tireur était sur la banquette arrière d’un véhicule derrière le conducteur et a ouvert le feu à moins de huit pouces du visage de la victime.

Il a cherché à tuer sa mère
Ce dimanche 26 juin, une autre information de taille vient de faire son apparition dans l’affaire.

Le très célèbre compte Instagram @nojumper a en effet partagé une publication dans laquelle il nous présente des documents allégués liant YNW Melly à une autre accusation scandaleuse.

Effectivement, le rappeur est soupçonné d’avoir autorisé le meurtre potentiel de sa mère.

Les procureurs ont répondu à la polémique, et ils ont bien confirmé les allégations : « Si vous lisez son téléphone, il y a du trafic de stupéfiants et des violations d’armes à feu autorisant le meurtre de sa mère.

Ce sont les choses que vous envisageriez d’autoriser » , se sont-ils exprimé.

Tandis que la polémique a enflé sur les réseaux sociaux, un message d’intérêt public est apparu en commentaire de la publication du média, sur Instagram. Il dénonce notamment des mensonges : « LIES. FAUX AGENDA. INNOCENT !! » .

En revanche, pour les procureurs il s’agit d’un véritable coup d’éclat.

 

De leur côté, les rappeurs Lacrim et les Daltons, ont carrément immobilisé une autoroute pour tourner un nouveau clip.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :