Corps momifié découvert à Pau : l’homme est mort dans son appartement il y a plusieurs mois sans que personne ne s’en aperçoive

 

C’est un terrible drame de la solitude qui a été mis au jour dans un quartier du nord de Pau, ce mercredi  où un octogénaire a été retrouvé mort, allongé sur son lit. Ce décès pourrait remonter à plusieurs mois.

L’alerte a été donnée, ce mercredi , dans la matinée par un homme inquiet de ne pas avoir de nouvelles de son voisin, domicilié dans un des appartements d’une résidence sis rue Descayrat à Agen. Autre indice inquiétant, des courriers s’amoncelant dans la boîte aux lettres depuis plusieurs semaines. Les pompiers ont été appelés par la police municipale afin de forcer la porte d’entrée, rapporte La Depêche du Midi.

À l’intérieur, les secouristes ont effectué une macabre découverte. Ils ont découvert le corps momifié de cet octogénaire qui vivait seul dans cet appartement. Une habitation située dans le quartier de la gendarmerie, non loin du centre-ville d’Agen.

 

L’octogénaire a été retrouvé allongé dans son lit. Les premières constatations ont été menées par les forces de police. Au vu de l’état du corps, le décès de cet homme pourrait remonter à plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Aucune odeur de décomposition ne se dégageait, pourtant, dans ce secteur où est situé l’appartement. Ce qui aurait pu alerter le voisinage. Immédiatement, les enquêteurs s’attachent à déterminer les conditions dans lesquelles cet homme âgé de 81 ans est décédé. À ce stade, aucun élément vient contrarier la piste de la mort naturelle. Une autopsie qui sera réalisée dans les prochaines heures pourrait apporter des éléments de réponse. Des prélèvements et des analyses seront effectués pour confirmer l’identité de l’octogénaire.

 

Une enquête de voisinage est menée pour tenter de déterminer à quel moment cet Agenais a été aperçu pour la dernière fois.

Selon des sources judiciaires, cet homme a été découvert dans le même appartement que son frère, décédé il y a deux ans. Une triste ressemblance poussait encore plus loin quand on apprend que les deux frères ont été retrouvés dans la même position, allongés.

Ce nouveau drame n’est pas sans rappeler non plus, en décembre 2020, la découverte d’une femme morte depuis deux ans dans son appartement qui se trouvait à quelques encablures de la mairie d’Agen. Un fait divers qui avait secoué la population et mis encore plus en exergue la situation difficile des aînés isolés.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :