Anne-Sophie Lapix : après avoir été évincée de l’entre-deux-tours, sa relation avec Macron a considérablement changé

Connue et souvent saluée pour sa pugnacité, Anne-Sophie Lapix avait été évincée du débat d’entre-deux-tours de la présidentielle, le 20 avril dernier, après avoir été récusée notamment par Emmanuel Macron.

Elle a enfin accepté de revenir sur la polémique soulevée par son absence.

De nombreux téléspectateurs déçus de ne pas voir Anne-Sophie Lapix présenter le débat
Le 20 avril 2022, les Français étaient très nombreux à être déçus de ne pas voir Anne-Sophie Lapix présenter le traditionnel débat d’entre-deux tours, organisé lors de l’élection présidentielle, qui opposait Emmanuel Macron à Marine Le Pen.

En effet, pour orchestrer le débat, Gilles Bouleau et Léa Salamé avaient finalement été choisis par leurs rédactions respectives.

Selon les rumeurs, ce choix éditorial aurait été influencé par le RN, parti de Marine Le Pen, qui n’aurait pas souhaité que cette dernière soit interrogée par Anne-Sophie Lapix.

« Je n’étais pas surprise qu’elle ne désire pas que ce soit moi ! »
Ce samedi 9 juillet, Anne-Sophie Lapix a enfin accepté de s’exprimer à ce sujet dans les colonnes du Parisien.

« Je n’étais finalement pas surprise que Marine Le Pen n’ait pas envie que ce soit moi »

Près de trois mois après le débat, Anne-Sophie Lapix est revenue sur son sentiment face à la situation.

Et elle avoue que finalement, elle n’était pas surprise que Marine Le Pen n’ait pas envie que ce soit elle.

Particulièrement en ce jour important pour les candidats.

Mais plutôt que de ne voir que le négatif, la journaliste préfère relativiser.

Finalement, cette polémique lui aura permis d’avoir Emmanuel Macron dans le 20 Heures dès le lendemain du débat.

« Depuis le début de l’année, on essayait de le décrocher sans succès. Là, cela s’est fait simplement. »

« Le refus des deux personnalités politiques de venir sur le 20 Heures aurait pu me mettre dans une situation impossible.

Mais vous noterez qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont venus depuis ».

Une polémique qui aura donc finalement eu des effets positifs.

Anne-Sophie Lapix conclut ce sujet en affirmant qu’elle a été agréablement surprise par la réaction des personnes qui ont dénoncé le fait que les politiques puissent récuser certains journalistes.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :