Interdite de monter à cheval à cause de son poids, cette mannequin grande taille dénonce un body shaming permanent

Avoir une forte corpulence peut amener à des situations particulièrement blessantes, et les personnes connues ne sont pas épargnées. Récemment, c’est la mannequin grande taille américaine Remi Bader qui s’est confiée à ce sujet.

Une mannequin privée de cheval à cause de son poids
La jeune femme âgée de 26 ans, notamment célèbre pour ses vidéos sur le shopping et la mode en général, s’est confiée à propos d’une mauvaise expérience qu’elle avait vécue dernièrement. En effet, Remi Bader a publié sur TikTok, où elle est suivie par plus de 2,1 millions de personnes, une vidéo d’un ranch dans lequel il lui a été refusé de monter à cheval en raison de son poids. En réaction à cette prise de position de la part de l’établissement, la mannequin a commenté avec ironie : « Bravo au Deep Hallow Ranch à Montauk, qui m’a demandé de partir parce que je pèse 110 kilos. »

Peu après la publication de sa vidéo, un employé adolescent a partagé une vidéo d’autres personnes faisant du cheval et disant : « quand tu ne seras plus une grosse sal**e, tu pourras faire du cheval à Deep Hallow Ranch. » Rapidement, face à la polémique qui commençait à monter sur les réseaux sociaux, la direction du ranch en question a souhaité communiquer pour calmer les choses. Le ranch a partagé un communiqué sur Facebook : « il a été porté à notre attention qu’une vidéo TikTok a été publiée concernant le ranch et qu’un employé a posté une réponse qui ne représente en aucun cas ni ne s’aligne sur les opinions que les propriétaires du ranch défendent. Nous tenons à présenter nos excuses à toute personne que cela a offensé et nous ne cautionnons ni n’approuvons aucune partie de la vidéo. »

Pour défendre la place des personnes fortes et faire en sorte qu’elles soient bien intégrées dans la société, Remi Bader a décidé de partager sa lutte contre l’hyperphagie boulimique. Ce trouble important de l’alimentation se caractérise par des épisodes récurrents de crises de boulimie, mais sans les comportements compensatoires caractéristiques de la boulimie. Cela explique pourquoi les personnes souffrant d’hyperphagie boulimique sont généralement en surpoids ou obèses.

En mai dernier, Remi Bader prenait son courage à deux mains pour se confier sur son état psychologique lors d’une longue interview. Elle disait notamment : « ces derniers mois, j’ai commencé à sentir que les choses empiraient pour moi, en ce qui concerne l’image que j’ai de moi-même, de mon corps, de ma confiance, et évidemment, cela a beaucoup à voir avec mon hyperphagie boulimique. Pour être honnête, c’est arrivé à un point où je n’arrive plus à aller mieux. » Et malheureusement, il y a fort à parier que ce nouvel épisode particulièrement humiliant n’ait pas arrangé les choses.

Quand le body shaming ne s’arrête jamais
Chez nos confrères américains du site spécialisé People, la jeune femme a fait part de son ras-le-bol : « j’ai vraiment l’impression qu’à chaque fois que j’entre dans un meilleur état d’esprit et que je ressens un regain de confiance, cela se referme aussitôt avec des expériences comme celle-ci. C’est triste que les mots des autres puissent faire ça, et j’aimerais que ça ne m’affecte pas, mais c’est devenu normal pour moi de devoir accepter le body shaming et de le subir quotidiennement, et ça devient vraiment épuisant. Je ne comprendrai jamais pourquoi ma taille peut déranger quelqu’un à ce point. Je ne le comprendrai vraiment jamais. »

Qu’en pensez-vous ?

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :