Un enfant harcelé par ses camarades de classe, des lycéens interviennent pour lui venir en aide

 

Aux États-Unis, un enfant de 12 ans a reçu une vague de soutien de la part de lycéens. La raison ? Ils se sont mobilisés pour venir en aide au jeune garçon victime de harcèlement scolaire.

Du haut de ses 12 ans, Brody Ridder n’a pas eu une vie facile.

En effet, il a dû changer de collège en début d’année dernière car il était victime de harcèlement scolaire.

Hélas, son nouveau départ ne s’est pas déroulé comme prévu.

En juin dernier, l’adolescent originaire de Westminster (États-Unis) a vécu une nouvelle épreuve difficile lorsque ses camarades de classe ont refusé de signer son album de fin d’année scolaire.

Le jeune homme a seulement reçu une poignée de messages de la part de ses professeurs.

Attristé par la situation, Brody a griffonné la note suivante dans son propre livret : «J’espère que tu te feras d’autres amis».

 

Sans surprise, la mère de Brody, Cassandra Ridder, a été bouleversée lorsqu’elle a lu le message de son fils.

Elle a décidé de partager une photo de l’album sur une page Facebook réservée aux parents d’élèves de l’école de Brody.

Selon ses dires, son enfant est fan des échecs, de l’escrime et des dinosaures, des passions qui n’intéressent pas ses camarades.

Quand il rentre à la maison, il explique à sa mère que les autres se moquent de son physique.

Un élan de solidarité pour Brody

La publication de Cassandra a provoqué une vague de soutien de la part des internautes.

En effet, les parents ont encouragé leurs enfants à tendre la main au garçon.

C’est notamment le cas de Simone Lightfoot.

La lycéenne a organisé une rencontre entre plusieurs étudiants et Brody.

Le lendemain, ils lui ont rendu visite dans la salle classe afin de signer son album.

Ils ont rempli les pages du carnet avec des messages attentionnés tels que «Tu es tellement aimé, n’écoute pas les enfants qui te disent le contraire» ou encore «Tu en vaux la peine et tu comptes».

Certains lycéens ont même laissé leurs numéros de téléphone pour que Brody puisse les contacter.

Évidemment, les enfants qui avaient refusé de signer le livre de souvenirs ont soudainement fait la queue pour lui laisser un message.

Une chose est certaine : l’élan de solidarité orchestré par Simone et ses amis a donné du courage au garçonnet.

De son côté, Cassandra a tenu à remercier les personnes qui ont redonné le sourire à son fils :

«Cela me donne l’impression qu’il y a de l’espoir pour l’école, il y a de l’espoir pour l’humanité et il y a beaucoup de bons enfants dans ce monde», a-t-elle déclaré sur son compte Facebook.

Source
Crédit photo : Capture d’écran

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :