Pénurie de moutarde : ce condiment qui la remplace facilement.

 

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, la moutarde est aux abonnés absents dans les rayons des supermarchés depuis plusieurs semaines. Bonne nouvelle, il existe un produit alternatif au goût presque similaire. Découvrez lequel.

Quand elle ne nous monte pas au nez, la moutarde est une véritable graine de saveurs. Elle assaisonne les viandes, les poissons, relève une vinaigrette ou une sauce. Indispensable dans nos placards, c’est l’un des condiments les plus achetés dans le monde, après le sel et le poivre. À l’heure où de nombreux produits disparaissent de nos rayons, comme l’huile de tournesol, la moutarde manque aussi. Depuis plusieurs semaines, de nombreuses références font défaut dans les supermarchés. Heureusement, un autre condiment similaire peut le remplacer dans nos recettes et nos assiettes. Et ce produit est disponible en rayon et ne connaît pas la crise !

 

Comment remplacer la moutarde ?

Surnommé « la moutarde des Allemands », le raifort remplace avec brio la moutarde dans vos plats du quotidien, dans une sauce vinaigrette ou encore dans une mayonnaise. On peut aussi en déposer en bord d’assiette pour accompagner une viande. On l’aime pour son goût à la fois relevé et poivré… comme la moutarde. Comptez entre 1,2 et 5 € le pot de 150 g dans les rayons condiments des supermarchés… juste à côté des moutardes qui manquent à l’appel.

 

Comment faire une moutarde maison ?

Les amoureux de la moutarde peuvent aussi se tourner vers des recettes maison. Facile, rapide et saine, la moutarde maison n’a rien à envier aux versions industrielles. Pour réaliser votre moutarde, vous aurez besoin de graines de moutarde, de curcuma, de vinaigre de cidre, d’eau froide, de farine, d’huile de tournesol, de miel ainsi que de sel et de poivre. Commencez par concasser vos graines de moutarde à l’aide d’un mortier, un mixeur ou le dos d’une cuillère puis ajoutez l’eau et le vinaigre de cidre. Laissez tremper toute la nuit. Le lendemain, ajoutez tous les autres ingrédients puis mélangez le tout. Transvasez votre moutarde dans un bocal puis placez-la au réfrigérateur. Pour plus d’arômes, vous pouvez aussi personnaliser votre préparation en y ajoutant les herbes de votre choix : sauge, romarin, estragon herbes de Provence… À vous de jouer !

 

Pourquoi ne trouve-t-on plus de moutarde ?

La moutarde de Dijon n’est pas une appellation d’origine contrôlée (AOP ou IGP). Ainsi, si la recette requiert des graines de moutarde brune, du vinaigre, du sel et de l’acide citrique, rien n’empêche que la moutarde soit fabriquée ailleurs qu’à Dijon ou que ses ingrédients ne proviennent d’ailleurs. Avec ses immenses surfaces agricoles et ses prix bas, le Canada est rapidement devenu le premier pays producteur de moutarde au monde. Or, de très fortes chaleurs se sont abattues en Amérique du Nord, notamment au Canada, l’été dernier, qui ont fait fondre une bonne partie des récoltes. Résultat : les consommateurs paient le prix fort et les pots de moutarde se raréfient.

Une des solutions envisagées il y a quelques mois pour contenir cette pénurie était de se fournir ailleurs, notamment en Ukraine. Mais compte tenu du conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine, cette solution n’est malheureusement plus envisageable. « L’Ukraine, sans être un gros producteur, représentait un plan de secours. Nous comptions dessus pour faire la jonction avec la prochaine récolte, mais cette solution est tombée à l’eau », analyse dans L’Usine nouvelle le directeur général de Reine de Dijon, en Bourgogne, Luc Vandermaesen.
Quand la moutarde sera-t-elle de retour dans les rayons ?

La moutarde n’est pas prête de faire son retour… « La graine canadienne n’arrivera en France qu’en fin d’année. D’une part, car elle est récoltée plus tardivement qu’en France (août), d’autre part, car le délai de transport est beaucoup plus long », prévoit Luc Vandermaesen, directeur général de Reine de Dijon, interrogé par nos confrères de la Voix du Nord.

 

Source:
crédit photo: capture d’écran

 

%d blogueurs aiment cette page :