« Je n’ai plus de bras » : Jean-Luc Reichmann victime d’un terrible accident

Samedi 2 juillet, TF1 va diffuser Un destin hors du commun, un documentaire consacré à l’animateur phare Jean-Luc Reichmann.

Dans ce reportage, le présentateur va notamment évoquer un terrible accident de moto dans lequel il a failli perdre la vie lorsqu’il avait 25 ans.

Jean-Luc Reichmann a eu un grave accident de moto

Le 2 juillet prochain, un documentaire consacré à Jean-Luc Reichmann sera diffusé sur TF1.

Intitulé, Jean-Luc Reichmann – Un destin hors du commun, ce reportage retrace le parcours de l’animateur actuellement à la tête des 12 coups de midi pour l’émission spéciale Combat des Maîtres.

Si le présentateur est toujours de bonne humeur, sa vie n’a pas toujours été facile.

Il a notamment été moqué à cause de sa tache sur le nez.

Mais Jean-Luc Reichmann a également été victime d’un très grave accident qui a bien failli lui coûter la vie.

Cet accident a lieu en 1984 alors que l’animateur est en vacances aux États-Unis, il revient d’un road-trip à moto avec sa compagne Nathalie Lecoultre.

« Il avait une petite amie à ce moment-là qui me téléphone et me dit : ‘Il faut revenir vite, Jean-Luc a eu un accident de moto’. Je venais juste d’ouvrir les valises.

On a refermé les valises et on est rentré » , se souvient la mère de Jean-Luc Reichmann.

L’animateur a failli y perdre la vie
Alors qu’il roule entre 90 et 100 km/h, Jean-Luc Reichmann se fait percuter par un automobiliste qui vient de faire un malaise cardiaque. « Choc frontal de 200 km/h.

Le réservoir de la bécane me rentre dans le ventre, la rate explose, le capot avant se lève, me sectionne complètement le bras, je n’ai plus de bras gauche.

Je passe par-dessus la voiture et j’entends une seule chose, un mec qui dit : ‘Il est mort’ » , explique-t-il.

Dans le coma, l’animateur est resté plus d’un an à l’hôpital où il a subi de nombreuses interventions chirurgicales.

Les médecins et ses proches pensent que Jean-Luc Reichmann ne remarche pas, pourtant il y parviendra grâce à sa volonté.

« Quand ma mère dit que je ne me suis jamais plaint une seule fois, je ne m’en suis jamais rendu compte. Je savais que je n’avais pas à me plaindre mais à gagner ce combat.

C’était effectivement un combat et quelque part, je l’ai gagné » , confiait-il à Voici.

La mère et le frère de l’animateur qui serait « très chiant » témoigneront également au sujet de ce terrible accident dans le documentaire.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :