Le port du masque obligatoire cet été ? Jean-François Delfraissy donne son avis

C’est le débat du moment. Avec la recrudescence épidémique, la question du port du masque revient sur le devant de la scène.

Au gouvernement, la voie semble plutôt la recommandation dans les espaces de promiscuité. Côté scientifique, Jean-François Delfraissy vient de donner son avis.

Le masque bientôt de retour ?

L’épidémie remonte en flèche suite aux variants BA.4 et BA.5. Ce mercredi 29 juin, 124 724 nouveaux cas ont été dépistés en 24h face à seulement 46 757 mercredi dernier. Le taux d’incidence explose aussi : 741,97 cas pour 100 000 habitants et même les décès repartent à la hausse : 47 morts hier à l’hôpital. L’inquiétude monte surtout à quelques jours des vacances scolaires.

Le gouvernement se tourne donc de nouveau vers les gestes barrières en premier lieu et notamment le port du masque. Celui-ci n’est plus obligatoire dans les espaces clos ni dans les transports en commun, lieu de promiscuité par excellence. Elisabeth Borne ou encore Brigitte Bourguignon se sont récemment exprimées sur le sujet et recommandent à nouveau de le porter dans les situations à risques pour limiter les contaminations.

Ce jeudi matin sur RTL, c’est Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, qui a donné son avis sur le retour du masque.

Il est en accord avec la simple recommandation du masque, ne jugeant pas son obligation nécessaire.

« Le gouvernement a eu raison de ne pas rendre obligatoire le port du masque » , a-t-il ainsi déclaré. « Il faut être évolutif » , a justifié le scientifique.

« Pour les personnes les plus âgées les plus fragiles, dans des lieux de promiscuité, dans les transports, je recommande de reporter le masque, je le fais moi-même quand je prends le métro » , a-t-il ainsi expliqué.

Pour ces catégories de personnes et ceux qui le souhaitent, il recommande donc de reporter le masque pendant cette période d’été mais n’est en aucun favorable à toute obligation.

Il estime également que le variant BA.5 n’est pas « plus sévère que les autres bien que très transmissible » .

Toutefois, le pic de la septième vague devrait, selon lui, arriver fin juillet et un nouveau rebond épidémique serait ensuite possible à l’automne comme l’année passée.

On est donc loin d’être sorti de la crise Covid et le scientifique alerte même que « il y aura des nouveaux variants à partir de l’automne » .

Il s’est toutefois montré optimiste pour la suite grâce aux vaccins, avec de nouvelles formules qui arrivent sur le marché.

« Je crois que nous allons tenir, à condition de reprendre la vaccination chez les plus âgés, et se réinterroger sur un certain nombre de recommandations » .

La question du retour du pass sanitaire ou vaccinal est aussi posée.

Pour le président du Conseil scientifique, il faut mettre fin à l’état d’urgence sanitaire fin juillet comme prévu tout en gardant « un certain nombre d’outils qui permettraient de faire face à un éventuel nouveau variant » .

C’est ce que semble pour le moment envisager le gouvernement.

Où porter le masque pour les départs en vacances ?
Il semble donc préférable de mettre un paquet de masque dans votre valise pour vos vacances.

Le PDG de la SCNF l’a lui-même conseillé au micro de France Inter.

Sur le port du masque dans le train, Jean-Pierre Farandou a déclaré « On est complètement dans la logique d’une vive recommandation, à la fois pour nos personnels comme pour les voyageurs, de porter le masque

On voit bien qu’il y a un rebond de l’épidémie […] Porter le masque dans les gares, porter le masque dans les trains, je pense que c’est la meilleure façon de se protéger » .

Si vous prenez l’avion, soyez aussi prudents. Selon votre destination, vous devrez porter le masque dans l’appareil.

Ainsi, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche, le Portugal ou encore les Pays-Bas recommandent toujours le port du masque dans les transports en commun et donc dans l’avion.

Cela dépend aussi de la compagnie avec laquelle vous voyagez.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :