Un nageur survit à l’une des attaques de requin les plus brutales jamais enregistrées

Avec l’approche des grandes vacances d’été, les requins redeviennent la plus grande crainte des baigneurs.

Si une famille australienne en a récemment fait les frais à bord d’un bateau, une terrible attaque a eu lieu en Californie au large de Lover’s Point à Pacific Grove.

Un homme a été miraculeusement sauvé après avoir été accroché par un grand requin blanc.

Des morsures de requin encore jamais vues
La semaine dernière, un nageur, Steve Bruemmer, âgé de 62 ans, a été victime d’une attaque par l’un des plus grands grands requins blancs du monde jamais enregistrés, selon des scientifiques.

C’est au large de Lover’s Point à Pacific Grove que le drame est survenu. Il nageait lorsqu’un requin est venu l’accrocher à l’estomac, aux bras et aux jambes.

S’il se trouvait seul dans l’eau, des spectateurs étaient notamment présents sur la côte, dont le policier Paul Bandy, qui témoigne : « Il criait à l’aide, vous pouviez dire au son et au ton dans sa voix qu’il y avait vraiment quelque chose qui n’allait pas et qu’il frappait l’eau.

Je ne savais pas si c’était une sorte de chose qu’il essayait d’éloigner de lui ou simplement d’attirer l’attention sur lui. »

En voyant la détresse du nageur, des moniteurs de surf sont rapidement intervenus avec leurs paddleboarders. Ils ont pu ramener la victime à terre, et ainsi, lui sauver miraculeusement sa vie.

L’un des sauveteurs, Heath Braddock, a déclaré à KSBW : « Nous avions ma plus grande planche et le monsieur, Paul, m’a aidé à faire rouler la victime sur la planche à plat ventre pour le rendre stable.

Nous l’avons fait tenir grâce à mon pied et nous l’avons ramené à la pagaie. »

Steve Bruemmer a été rapidement transporté à l’hôpital où il poursuit encore sa convalescence.

Il a notamment perdu plus de 11 litres de sang, et selon les médecins, les morsures présentes sur son corps sont les pires encore jamais vues.

« La morsure de requin n’a pas porté chance. Mais après cela, j’ai eu tellement de chance.

La journée était si calme et chaude, et la plage était bondée.

Il n’y avait pas de vagues, et il n’y avait pas de clapot.

Donc les gens pouvaient m’entendre crier ‘A l’aide !’ de très loin. », s’est-il exprimé dans un communiqué.

Ce nageur a eu plus de

celui de l’attaque de Little Bay Beach à Sydney, qui a été happé par un grand blanc.

Un requin déjà connu des radars
Quelques jours après l’attaque, le requin a été enregistré par le California Department of Fish and Wildlife comme étant un grand requin blanc. Ils se sont appuyés sur l’examen médico-légal des marques de morsure sur le corps de Bruemmer.

Selon les experts, le requin mesurait environ 6 mètres de long, ce qui équivaut à une grande femelle blanche connue sous le nom de Deep Blue, qui est la plus grande blanche enregistrée.

Cette dernière pèse environ 2,5 tonnes et aurait plus de 50 ans. Elle est connue des radars depuis 2013, après avoir été photographiée par le photographe Michael Mayer.

D’après les scientifiques, Deep Blue continuera à grandir jusqu’à sa mort.

Ces dimensions gigantesques font aujourd’hui de cette femelle requin le plus grand requin-blanc jamais observé par l’Homme, même si ce record est très loin d’atteindre celui de son ancêtre le mégalodon, aujourd’hui éteint, qui pouvait atteindre jusqu’à trois fois sa taille.

En France, on retrouve aussi des requins, découvrez lesquels.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :