Une mère de famille qui touchait les allocations s’est fait plaisir chez Lidl pour 2000€… l’enseigne a déchanté !

Il existe des événements qui sont dignes d’un scénario de films.

Une mère de famille est aujourd’hui l’héroïne d’un fait divers.

Vivant des aides sociales proposées par l’État, elle n’a pas hésité une seconde à dépenser plus de 2000 euros dans les magasins Lidl… Mais elle a été très vite rattrapée par la réalité.

L’enseigne incontournable pour faire de bonnes affaires
Depuis 1989, Lidl fait le bonheur de nombreux Français.

De nos jours, l’enseigne regroupe 1628 magasins dans le pays.

Au fil des années, elle a su se faire sa place parmi les magasins proposant les meilleures bonnes affaires.

Il faut dire qu’il s’agit d’un endroit incontournable en métropole pour faire ses emplettes. Mais on le sait tous, lorsqu’on connait la gloire, il est possible de vivre le revers des médailles.

Et Lidl vient d’en être victime…

Une mère de famille arnaque Lidl

Une maman de trois enfants était en dépression depuis le décès de l’un de ses enfants.

Dans l’incapacité de travailler, elle vivait des prestations sociales.

Vivant de grandes difficultés financières, son compte bancaire a fini par être clôturé… C’est alors que la maman a eu l’étrange idée démettre seize chèques utilisés dans différents magasins valenciennois de l’enseigne Lidl…

Du 18 au 29 octobre, elle a dépensé 2.003,25 euros afin de réaliser ses courses. Criblée de dettes, elle a ensuite décidé de faire un dossier de surendettement.

Le tribunal a condamné la mère de famille à quatre mois de prison assortis d’un sursis simple.

Mais également au remboursement des dépenses effectuées auprès de Lidl.

Il faut dire que bien souvent, les produits Lidl sont forts attrayants, c’est-ce pas ?

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :