Rentrée scolaire reportée ? Cette rumeur qui affole la toile

Les vacances scolaires approchent à grands pas. Certains pensent déjà à la rentrée de septembre.

C’est pourquoi ce lundi matin, ils ont tous été surpris en apercevant en top tendance sur Twitter le hastag #PasDeRentreeEnSeptembre. Est-ce vrai ?

Les vacances scolaires approchent

Les élèves seront à l’école jusqu’au jeudi 7 juillet.

Vous pouvez les retirer avant mais vous risquez une lourde sanction.

Si vous avez des projets de vacances, il faudra aussi faire attention aux périodes de grèves que ce soit pour le train ou les avions.

Autre difficulté cette année : le budget.

Avec la crise en Ukraine, les prix ont fortement augmenté baissant ainsi le pouvoir d’achat des Français.

Selon un sondage, l’institut CSA pour Cofidis, 63% des Français devraient partir en vacances malgré la situation économique difficile.

Toutefois, parmi eux, 64% réduisent le budget habituel alloué aux vacances.

Autre prévention : attention lors des baignades.

De nombreuses méduses pourraient venir gâcher votre été.

Ce dimanche, des nageurs qui faisaient une course en partant du château d’If à Marseille ont croisé un important pan de méduses et ont été piqués en masse.

Maintenant qu’on vous a donné quelques éléments de prévention on vous souhaite surtout de profiter.

Sachant que ces vacances pourraient durer plus longtemps que prévu, enfin c’est ce qu’on pourrait croire quand on ouvre Twitter .

En Top tendance, le hashtag #PasDeRentreeEnSeptembre fait le buzz.

Pas de rentrée en septembre ?
En réalité, ce hashtag concerne les professeurs qui sont en désaccord avec le nouveau ministre de l’Education nationale.

Depuis son arrivée, Pap Ndiaye fait polémique.

Il a toutefois dévoilé les priorités de son ministère dans un entretien ce samedi au Parisien.

Il a d’abord abordé la question des salaires.

Pour les professeurs débutants, leur revenu devrait être revalorisé pour passer à 2000 euros net par mois d’ici 2023.

L’Education nationale cherche à attirer de nouvelles recrues, qui se font de plus en plus rare.

Toutefois, les enseignants en pleine carrière n’ont pas été évoqués.

Par ailleurs, ce sont des révélations plus personnelles qui ont perturbé la toile.

Paris Match avait révélé que les enfants du ministre avaient été placés en école privée élitiste.

Auprès du Parisien, il est revenu sur le sujet. Pap Ndiaye a confirmé que ses enfants étaient « scolarisés dans un établissement privé sous contrat » .

Il a tenu à précise que ses derniers étaient auparavant scolarisés en « REP + » , soit dans une école faisant partie des réseaux d’éducation priorité renforcée.

L’historien les aurait changé d’écoles pour une « scolarité sereine et heureuse » .

Pas sûr de convaincre ainsi les enseignants et parents favorables à l’école publique.

Evidemment, le hashtag a fait beaucoup réagir sur la toile. Certains se sont montrés très critiques.

Pour d’autres, ils sont tombés dans le piège du hashtag #PasDeRentreeEnSeptembre.

 

Source
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :