Nostalgie : Grégory Lemarchal : sa mère révèle ses derniers mots prononcés

Lundi 2 mai 2022, Laurence Lemarchal s’est confiée sur le combat qu’elle mène contre la mucoviscidose, depuis la mort de son fils, Grégory Lemarchal, survenue il y a quinze ans.

Ce combat était l’idée de son fils, comme il le lui a confié sur son lit de mort.

Le 30 avril 2007, Grégory Lemarchal rendait son dernier souffle à seulement 23 ans.

Révélé sur la scène de l’émission La Star Academy, le jeune chanteur a marqué les Français avec sa voix cristalline mais aussi par son histoire.

Le candidat de la quatrième saison de la Star Academy était atteint de la mucoviscidose, une maladie des poumons qui réduit considérablement l’espérance de vie.

Depuis sa mort, ses parents ont décidé de dédier leur vie à un combat : celui pour la recherche médicale autour du traitement de cette maladie.

A travers leur association nommée Grégory Lemarchal, ils tentent de lever des fonds afin d’aider les familles qui ont des enfants malades de la mucoviscidose.

Alors que Pierre et Laurence, les parents de Grégory Lemarchal, fêtent le triste quinzième anniversaire de la mort de leur fils en 2022, Nikos Aliagas n’a pas oublié de lui adresser un bel hommage.

« Le temps passe mais l’Ange reste.

Son passage aussi court qu’intense a changé nos vies, son témoignage est devenu une raison d’être pour des milliers de personnes. Je pense à Pierre & Laurence, à Leslie et à ses enfants », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Les derniers mots d’un ange

De son côté, Laurence Lemarchal a réitéré son engagement associatif : « Les choses avancent, tant au niveau de la prise en charge des patients que de la recherche médicale.

Depuis juillet 2021, un traitement est commercialisé », s’est-elle réjouie dans les colonnes de nos confrères du magazine Télé 7 Jours, lundi 2 mai 2022.

Un combat qu’elle mène avant tout pour respecter la dernière volonté de son fils.

En effet, Grégory Lemarchal rêvait de voir un véritable combat naître contre cette terrible maladie.

Ses derniers mots sont d’ailleurs allés dans cette direction.

« Nous continuerons à aider les malades, en leur rappelant la phrase que Greg a prononcée avant de partir : ‘Surtout, dites-leur de ne jamais baisser les bras' », s’est remémorée Laurence. Une confidence bouleversante qui est l’essence de son combat depuis quinze ans.

Source 

%d blogueurs aiment cette page :