Une tache solaire menace-t-elle la Terre ?

Sobrement nommée « AR3038 », une tache solaire de taille assez importante et orientée vers la Terre n’a cessé de grossir jusqu’à voir sa taille doubler en quelques jours.

Ce genre de phénomène peut, à première vue, paraître très inquiétant en cas d’éruption solaire.

Or la science se veut rassurante « gagner en superficie fait partie de l’évolution normale des taches solaires au cours de leur durée de vie qui peut aller jusqu’à quelques semaines  voire des mois », note le site spécialisé Futura Science. Alors à quoi doit-on s’attendre avec cette tache exactement ?

Éruption solaire

Rassurez-vous, cette tache ne devrait pas désintégrer la Terre. On observe des phénomènes similaires depuis des années, et pourtant nous sommes encore là.

Le risque potentiel de ce genre de phénomène croît à mesure que la tache grossit, plus elle est grosse, plus le risque d’éruption solaire est élevé.

Si un tel événement venait à se produire, des satellites pourraient être endommagés et des perturbations du champ magnétique de la Terre pourraient être observées.

Image

En mars 1989 par exemple, une tempête solaire avait justement perturbé les champs magnétiques de la Terre, plongeant six millions de personnes dans le noir au Canada.

« En une minute, le Québec perd la moitié de sa production électrique, et le reste du réseau ne résiste pas à un tel choc  ce qui cause la panne générale » rapporte Radio Canada.

10 % de risque

Certains scientifiques estiment les risques de cette tache à seulement 10 %.

Un chiffre qui peut atteindre les 30 % en cas d’éruption solaire d’une ampleur moyenne note FuturaSciences.

Des taches comme AR3038 sont courantes à cette période du cycle du Soleil.

Étant de taille modeste, elle ne fait pour l’instant pas courir de risque particulier à notre chère planète bleue.

Source

 

Publié le
Catégorisé comme Divers
%d blogueurs aiment cette page :