Des voleurs laissent derrière eux leur attestation de déplacement…

Les gendarmes n’ont eu qu’à se rendre au domicile des trois malfaiteurs.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Voilà une enquête plutôt fastoche. Vendredi 24 avril, la boutique d’une propriété viticole de Pian-sur-Garonne (Gironde) a été cambriolée par trois voleurs paradoxalement très respectueux des consignes de déplacement durant la crise sanitaire du coronavirus.

Selon le journal Sud-Ouest, qui rapporte lundi cette histoire rocambolesque, les malfaiteurs avaient d’abord pris soin d’apporter avec eux leur attestation dérogatoire.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Sauf qu’après avoir dérobé la caisse du château viticole, qui contenait seulement 40 euros, l’un deux a laissé tomber le papier sur lequel était soigneusement inscrit son adresse.

“Les gendarmes n’ont eu qu’à se rendre au domicile à Saint-Pierre-d’Aurillac où ils ont interpellé les trois individus dans la soirée. Après avoir été placés en garde à vue, ils ont reçu une convocation au tribunal correctionnel de Bordeaux”, rapportent nos confrères girondins.

Si les trois hommes de 36 ans, 41 ans et 45 ans devront maintenant faire face à la justice pour leur délit, reste à savoir s’ils devront débourser 135 euros d’amende pour non-respect des mesures de confinement.

Aux dernières nouvelles, la case “vol” n’apparaît pas sur l’attestation.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Source : https://www.huffingtonpost.fr

Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :