Grande distribution : la prime « peau de chagrin »….

Les 1 000 € promis aux salariés seront versés au prorata de la présence effective

Au Géant Casino de Plan de Campagne, la déception est énorme. Nora Chemani caissière, élue au CSE et déléguée syndicale CFDT, qualifie de « discrimination » les modalités d’attribution de la prime accordée aux salariés présents pendant la période du confinement.

Comme la plupart de ses homologues d’autres enseignes, qui promettaient une gratification de 1 000 €, Jean-Charles Naouri avait en effet annoncé, fin mars, qu’il donnerait cette marque de reconnaissance de l’entreprise.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Toutefois, à l’époque, il avait assorti son annonce de quelques précautions, comme on peut le lire dans un article paru sur le site du magazine spécialiste de la grande distribution LSA le 26 mars : « Le PDG du groupe Casino a précisé lors de la présentation des résultats du groupe qu’il comptait bien verser une prime d’un montant équivalent à celui annoncé par ses concurrents  soit environ 1000 euros.

Mais que cette prime devrait tenir compte de la contribution de chacun. »

Le grand patron disait également à l’époque vouloir en savoir plus sur les modalités fiscales liées au dispositif…

Les contours de cette prime se sont brutalement précisés en fin de semaine dernière, avec des exemples précis expliqués aux représentants du personnel.

Versée au prorata de la présence dans l’entreprise durant le confinement, la prime ne sera pas forcément de 1 000 €.

Elle peut ainsi tomber à 800 € pour un temps partiel (30 h) voire à 600 € pour un salarié à temps partiel qui aurait de surcroît pris deux semaines de congé sur les huit concernées.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

De quoi révolter Nora Chemani et certains de ses collègues, pour qui « on le parle plus d’une prime de risque mais de performance, puisque le risque pour un salarié est le même, qu’il vienne un jour ou trente », explique la syndicaliste, pour qui cette gratification, plutôt bien accueillie au départ, est finalement une « peau de chagrin. »

De quoi décourager à ses yeux certains salariés, comme les étudiants : « Elles ne vont plus venir, compte tenu de ce que cela rapporte par rapport au risque encouru. »

« Le risque pour un salarié est le même, qu’il vienne un jour ou trente »
L’élue est d’autant plus révoltée que les salariés placés en chômage partiel voient eux aussi leur prime amputée au prorata du temps chômé…

« Alors qu’ils ne l’ont pas choisi ».

Contactée, la direction de Casino précise que « dans le détail, cette prime sera donc de 1000 € en cible pour un collaborateur à temps complet et sera modulée en tenant compte du prorata de la présence effective au travail sur les sites concernés, et ce montant cible sera proportionnellement adapté pour les temps partiel.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Cette prime sera versée avec la paye du mois de mai pour tous les personnels présents au moment du versement qu’ils soient employés, ouvriers, agents de maîtrise ou cadres, CDI, CDD ou intérimaires. »

Elle précise que, « contrairement à d’autres distributeurs, nous ne sommes jamais engagés sur un montant de 1000 euros pour tout le monde ».

Le groupe Auchan, précurseur, avait été beaucoup plus clair en effet dès le 22 mars en annonçant qu’il allait verser « une prime de 1 000 euros à 65 000 collaborateurs français pour saluer leur engagement dans la crise sanitaire actuelle ».

Mais là encore, le distributeur a précisé le 15 avril à l’AFP qu’elle serait finalement attribuée « au prorata du temps de travail effectif », provoquant la colère des représentants syndicaux.

https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Source : https://www.laprovence.com
Crédit photo : Capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :