Macron donne l’impression de découvrir la lune »

Pour l’éditorialiste, le chef de l’État a eu raison de vouloir inclure la France dans la mondialisation, mais il l’a fait « sans tenir compte des conséquences sociales et culturelles ».

C’est décidé, l’exécutif va tenter d’apaiser la colère des « gilets jaunes ». Emmanuel Macron va notamment annoncer mardi 27 novembre toute une série de mesures visant à faire baisser la facture d’énergie des Français. Mais que doit-il annoncer pour convaincre les manifestants ? « Il faut qu’il réponde à l’urgence, qu’il donne des réponses concrètes, etqu’il annonce des mesures choc », estime Olivier Mazerolle.

L’éditorialiste est d’ailleurs revenu sur les propos du président de la République tenus depuis Bruxelles. « Il a dit qu’il fallait présenter un projet de société qui donne des réponses à la fois économiques, sociales, et culturelles qui rendent de l’espoir aux classes moyennes et populairesparce qu’il y a ceux qui réussissent dans la mondialisation et il y a ceux qui en pâtissent », rappelle Olivier Mazerolle.

« Cette déclaration est confondante parce qu’on a l’impression qu’il découvre la lune ! », ironise le journaliste. « Jusqu’à présent, il a oublié une bonne partie des préceptes qu’il énonce », ajoute-t-il. « Il a voulu inclure la France dans la mondialisation, il a raison, mais il l’a fait sans tenir compte des conséquences sociales et culturelles », explique l’éditorialiste.

« L’économie écologique est un beau projet de société, mais au lieu de le présenter dès sa prise de pouvoir, pour donner un sens à son quinquennat, il a commencé par punir en aggravant une taxe qui sert à bien d’autres choses qu’à la transition écologique », constate Olivier Mazerolle.

 

 

Source : https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-macron-donne-l-impression-de-decouvrir-la-lune-analyse-mazerolle-7795701811

Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :