Les gilets jaunes démentent avoir attaqué la maison de Christophe Castaner :

Le 23 novembre, le ministre de l’Intérieur affirmait aux journalistes du Midi Libre que des « gilets jaunes » avaient attaqué sa « maison personnelle à Forcalquier » où vivent sa femme et sa fille.

« Ma maison personnelle à Forcalquier, où j’ai ma femme et ma fille, a été attaquée hier [le jeudi 22 novembre, NDLR] par les gilets jaunes », expliquait Christophe Castaner aux journalistes du Midi Librependant un déplacement dans le Gard ce vendredi.

« Ils étaient là, devant, à faire des selfies, à poster des messages sur Facebook. Je trouve ça insupportable », ajoutait le premier flic de France, refusant que l’on touche « à ce qui relève du privé ».

Interrogés par les journalistes de Franceinfo ce samedi, les « gilets jaunes » qui se trouvaient devant la résidence du ministre de l’Intérieur dans l’après-midi  du 22 novembre ont démenti les accusations portées à leur encontre.

« On était 18, on a su que monsieur Castaner arrivait chez lui, on a voulu marquer le coup en se présentant devant chez lui », affirme un des membres du mouvement.

« C’était purement symbolique, pour lui montrer qu’on était toujours présent. On a chanté ‘Macron démission’. On a joué à 1, 2, 3, soleil. C’était vraiment une ambiance cool », ajoute un autre.

La déclaration de l’hôte de la place Beauvau a donc surpris les « gilets jaunes ».

« On l’a mal pris, même si on sait très bien que les politiciens mentent toute la journée. Ça nous a révolté, nous on a rien à se reprocher », expliquent-ils.

« C’est ridicule de dire des choses comme ça, on a une photo devant les forces de l’ordre, ils prennent la pause derrière nous, on voit bien qu’il n’y a pas d’affrontements », concluent les membres du mouvement.

 

 

 

Source : https://inspirant-m.epochtimes.fr/les-gilets-jaunes-dementent-avoir-attaque-la-maison-de-christophe-castaner-cest-ridicule-de-dire-des-choses-comme-ca-592917.html

Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :