Taxe d’habitation : vous devez payer même si vous n’avez pas reçu votre avis

Rien ne sert de scruter votre boîte aux lettres : avec la dématérialisation, les impôts n’envoient plus systématiquement les avis par courrier.

Il ne vous reste que quelques heures pour payer votre taxe d’habitation. La date limite pour vous acquitter de cet impôt par voie « matérielle » (chèques, espèces ou Titre interbancaire de paiement) est fixée au jeudi 15 novembre à minuit. À noter : ce mode de paiement n’est accepté que si le montant de votre impôt est inférieur à 1.000 euros.

Les contribuables qui paient en ligne (paiement direct, prélèvement ou mensualisation) ont quant à eux jusqu’au 20 novembre à minuit pour procéder au règlement.

Attention : même si vous n’avez pas reçu votre avis de taxe d’habitation par courrier, vous devez quand même payer avant cette date limite. En effet, avec la dématérialisation de l’impôt, les avis ne sont plus systématiquement envoyés dans votre boîte aux lettres. Seuls les contribuables qui n’ont pas opté pour l’avis dématérialisé continuent de recevoir leur avis par courrier.

Une majoration de 10% en cas de retard de paiement

Pour tous les autres, regardez dans votre boîte mail : vous avez sûrement reçu un message vous informant que votre avis est disponible dans votre espace particulier. Vous devez ensuite le télécharger vous-même au format PDF puis procéder au paiement.

Si vous omettez de payer dans les délais, votre facture fiscale sera majorée de 10% de son montant. Une majoration qui grimpe à 40% si vous ne payez pas dans les 30 jours suivants.

En 2018, 80% des foyers français doivent bénéficier d’une baisse de cette taxe d’habitation, avant sa suppression définitive en 2020. Mais dans les 5.680 communes qui ont décidé d’augmenter l’impôt local, certains contribuables ont au contraire vu leur taxe d’habitation grimper.

 

Source : www.rtl.fr

Crédit photo : capture d’écran

%d blogueurs aiment cette page :