Si le prix de l’essence reste stable, la hausse continue. Le prix des carburants s’est récemment stabilité autour de 1,52 euro ou 1,53 euro le litre, aussi bien pour l’essence Sans Plomb 95 que pour le gazole, carburant des voitures diesel (moyenne nationale collectée par l’UFIP).

Il est possible de profiter de réductions grâce aux offres de plusieurs enseignes d’hypermarchés qui ont décidé de vendre l’essence à prix coûtant en novembre pour compenser cette hausse. L’augmentation du prix de l’essence n’est en tout cas pas prête de prendre fin. Interrogé undi par BFM TV, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé la hausse du prix de l’essence prévue en janvier. « Non, elle ne sera pas suspendue, a-t-il assuré. On ne suspend pas la transition écologique, la conversion du parc automobile français, qui est nécessaire. « La bonne solution, ce n’est pas de revenir en arrière, c’est d’accompagner cette transition. Nous ne devons pas renoncer à notre objectif d’avoir des transports moins polluants ».

Pendant ce temps, la grogne des automobilistes ne cesse de monter. La pétition contre la hausse du prix de l’essence a passé la barre des 760 000 signatures.Pour manifester leur soutien aux automobilistes, les enseignes Carrefour et Leclerc ont décidé de distribuer le carburant à prix coûtant en novembre. D’après un sondage publié par Le Figaro, 76% des Français estiment que la hausse des taxes sur les carburants est « une mauvaise chose ». Voilà qui explique le succès de la pétition contre la hausse du prix de l’essence ! Le blocage du 17 novembre 2018 est confirmé. De nombreux appels ont eu lieu sur les réseaux sociaux, et en particulier sur Facebook, pour inciter les automobilistes à bloquer le pays samedi 17 novembre. A Paris, un événement Facebook appelant à manifester le 17 novembre et bloquer le périphérique a été créé ! Le blocage routier général et la mobilisation pourraient se dérouler de manière sauvage le 17 novembre, dans de nombreuses villes de France. Pour tout savoir sur cette hausse du prix de l’essence et en particulier la hausse du prix du litre de gazole, découvrez notre dossier spécial ! Hausse du prix du gazole, blocage national le 17 novembre, explications sur la hausse, budget essence, tendances dans les prochaines semaines… On vous dit tout sur la hausse du prix de l’essence et du gazole !

Le prix de l’essence atteint des records, pourquoi ça va se poursuivre

Le Premier ministre assume la hausse

Dans certaines stations-service, le prix du litre de gazole dépasse le prix de l’essence sans-plomb. Du jamais vu ! Le prix du litre de gazole devrait rester aussi haut, car la hausse des taxes sur le diesel est programmée jusqu’en 2022. La hausse des taxes sur le diesel devrait encore plus s’accentuer en 2019. Et si le litre de gazole est aussi cher, c’est aussi à cause de la hausse des cours du pétrole brut. Le Premier ministre Edouard Philippe assume quant à lui pleinement la hausse du prix du litre de gazole, qu’il qualifie de « courageuse ».

Avec la hausse du prix du diesel, le gouvernement veut mettre l’accent sur l’écologie et réduire la part du diesel dans le parc automobile. « Si nous voulions mettre en place la transition que beaucoup de Français attendent, il fallait envoyer un signal prix », a lancé Edouard Philippe mercredi. D’après le Premier ministre, la prime à la casse, le

chèque énergie, ou encore le développement des transports publics viennent compenser la hausse des prix du diesel « pour les plus fragiles qui subissent les prix et le coût ».

Le brent, la mesure de référence du baril de pétrole brut, est repassé sous la barre des 75 dollars (72,80 dollars le lundi 5 novembre à 11h). Mais le gazole reste au-dessus du sans-plomb dans de nombreuses stations-service, avec plus d’un an d’avance sur les prévisions des spécialistes. En un an, le prix du litre de gazole a bondi de 24%, rappelle ce mercredi Le Parisien. D’ici 2022, la hausse des taxes sur le diesel devrait encore représenter un bond du prix du litre de gazole de 30 centimes. De quoi alourdir le budget carburant des ménages de 250 à 350 euros en fonction de leurs kilométrages.